Prises de position


COMMUNIQUé

MARSEILLE - 26 juin 2009

|image_reduire{200,0}


14 préconisations pour le président Mr Karmitz du « Conseil de la création » - Jacques Livchine

Monsieur le Président, Monsieur Karmitz,

Bon, décidément, c’est amusant, le ministère se voit renforcé d’une sorte de cellule occulte.

Franchement, vous allez avoir du boulot pour prouver que la commission est capable d’inventer quoi que ce soit. Mais pourquoi pas ?

|image_reduire{200,0}


Pour éviter de se tromper d’enjeux dans les négociations actuelles - Philippe Henry

Post-scriptum à une étude complète d’avril 2005 : "Des malentendus productifs. Spectacle vivant et contexte socio-économique " - parution dans Théâtre / Public n° 179 - 2005-4 (déc. 05).
Philippe Henry - Maître de conférences en Etudes théâtrales, Université Paris 8, Saint-Denis - sur l’expertise d’iniative ciyoyenne de la cip-idf.

|image_reduire{200,0}


Îlots artistiques urbains, un colloque au goût amer - Christophe Marquis

Texte publié dans Mouvement n°21, mars/avril 2003

|image_reduire{200,0}


Lettre ouverte à Monsieur Raffarin, Premier Ministre, Monsieur Fillon, Ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité, Monsieur Aillagon, Ministre de la culture - Autre(s) pARTs



Lettre à Monsieur Latarjet, Mission nationale pour l’avenir du spectacle vivant - Autre(s)pARTs - février 2004



Le plastique, c’est fantastique

Proposition pour un lieu de l’art dont l’orientation essentielle ne serait pas l’interprétation d’une œuvre, mais la réalisation de notre capacité à mettre en œuvre. Article rédigé par Frédéric Skarbek-Malczewski, paru dans la revue MOUVEMENTS, N°21-22 mai-juin-juillet-août 2002.

|image_reduire{200,0}


Contribu(la)tions par Frédéric Skarbek Malczewski

« Si l’on compare la France à d’autres pays européens, on constate qu’il y a une tradition de la personnalisation, un refus de la société civile, de la liberté d’initiative de la société civile. Ce qui est paradoxal quand on pense à la loi de 1901 (...). Il est habituel, depuis cette rue de Valois, s’agissant de savoir qui l’on va nommer à la direction, y compris de la plus petite scène nationale, de véhiculer une espèce de magie du directeur, qui participe à la fois à la surestimation du créateur, d’une (...)|image_reduire{200,0}