Points de vue


ZAD PARTOUT

ZAD Partout
Nous, espaces intermédiaires, Nous qui occupons des espaces délaissés, Nous, pratiques d’espace membres de la grande famille des occupations, au côté du mouvement squat, du Tiers-paysage, des Tiers-lieux, de l’occupation des places, du mouvement 15M... Nous, lieux où les machines sociales et techniques qui font l’art et la culture se posent la question de leur valeur d’usage, Nous qui construisons des alternatives aux industries culturelles, qu’elles soient privées ou publiques, Nous, lieux où le rapport à l’espace se nourrit d’un rapport à l’ouvrage et d’un rapport à l’usage, Nous dont les occupations se fondent non sur un droit d’aliénation individuel, mais sur un droit collectif à l’usage - un droit à la maîtrise d’usage, Nous dont les lieux sont faits en communs, pour et par les personnes qui s’y côtoient, Nous qui œuvrons à transformer le rapport à la culture autant que le rapport à la nature, Nous dont les lieux sont habités autant par des choses que par des personnes, et par les rapports qu’elles entretiennent, humaines et non-humaines, Nous qui pensons le monde comme demeure, et la demeure toute entière à construire, Non seulement nous sommes solidaires de la ZAD, mais nous sommes la ZAD, dans une de ses incarnations particulières, dans une de ses possibilités, Et nous déclarons que la ZAD est partout, est demain, est hier ; que la ZAD est partout, tout le temps et tout de suite ; que la ZAD est nécessaire.


VOEUX - OU L'ART D'ACCOMMODER SES RESTES

Voeux - ou l'Art d'accommoder ses restes
Membres occupants des lieux intermédiaires, Amateurs et experts en espaces autres, En guise de vœux de bonne année, je voudrais vous adresser une courte méditation. Le caractère insoutenable de notre monde fait son chemin dans les consciences de chacun. Qu'on parle de monde moderne, de société de consommation, de civilisation thermo-industrielle, d’Occident, de globalisation, de néo-libéralisme, de société capitaliste ou de mondialisation financière, c’est une seule et même idée qui revient : celle de la fin.


ANNULÉ ! TRIBUNE ARTFACTORIES/AUTRESPARTS DANS L'OBSERVATOIRE

Annulé ! Tribune Artfactories/autresparts dans l'Observatoire
La revue L'Observatoire (édité par l'Observatoire des politiques culturelles) a consacré le dossier de son numéro 50 au "désir d'événement". Sollicité pour rendre compte de la cartocrise, cet inventaire initié par Artfactories/autresparts suite aux annulations d'événements et de festivals auxquelles nous avons assisté ces dernières années, Af/Ap en a profité pour revenir sur le contexte général de ces 5 dernières années... (sous la plume de Jules Desgoutte, co-coordinateur d'Af/Ap).


LA CULTURE, CE N'EST PAS QUE DE L'ART

La culture, ce n’est pas que de l’art
TRIBUNE Dans le rejet actuel du politique, lisible dans le vote extrémiste ou l’abstention, il y a, parmi les classes « populaires », un sentiment de domination et d’impuissance qui concerne aussi les politiques culturelles.


DE RETOUR DES BIS (BIENNALES INTERNATIONALES DU SPECTACLE)

De retour des BIS (Biennales internationales du spectacle)
Par Jules Desgoutte* Habitants occupés, Occupants habités, Amis défricheurs, Il y a quelques semaines, nous étions à Nantes, aux B.I.S, où, avec Joël L. de Mix Art Myrys, Sébastien G., notre journaliste de terrain et Fred O., notre héraut, nous avons tâché de porter la parole d'AF/AP. Je vous dirais que, quoique je n'ai pas essayé de faire un chemin exhaustif au travers de cette messe culturelle, j'ai été frappé par la tonalité des discours que j'y ai entendus. Les nôtres tranchent. Je profiterai de ce compte-rendu pour en esquisser quelques notes, sur les thèmes du droit d'auteur et du droit de copie, de la notion de commun(S), de l'économie du spectacle vivant, du trio lieux intermédiaires / dispositifs d'intermédiation / intermédialités ; autant de thèmes qui demandent des développements, au titre de la situation historique et de ses enjeux politiques ; autant de thèmes auxquels je vous promets de revenir dans de futurs billets, et au développement desquels je vous invite tous, membres, lecteurs, sympathisants, à contribuer, en nous écrivant, sur notre site.


COMMUN(S) - VERS UNE POÉTIQUE DES LIEUX INTERMÉDIAIRES | JULES DESGOUTTE · JANVIER 2016

Commun(S) - Vers une poétique des Lieux Intermédiaires | Jules Desgoutte · Janvier 2016
Le forum national de Mantes la Jolie, auquel a contribué ARTfactories/Autre(s)pARTs, s'est tenu au Collectif 12, sur une initiative du réseau francilien Actes If. Il a réuni 160 lieux. Avec la naissance de la Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants (CNLII), cet événement est constitutif d'un élargissement majeur de la conscience collective de ces lieux et de leurs acteurs quant à leur identité propre et à l'importance de leur mouvement. La charte de la CNLII traduit cette prise de conscience encore naissante en un certain nombre d'objectifs et d'engagements communs. Je voudrais la prolonger de quelques réflexions qui m'ont accompagné tout au long du processus de sa rédaction, que le sociologue P.Henry et moi-même avons mené conjointement, au sein du comité de pilotage de la coordination nationale, en tant que membres d'ARTfactories/Autre(s)pARTs. La notion d'intermédiation, telle qu'elle apparaît dans "Lieux Intermédiaires", est issue du rapport Lextrait (juin 2001), rapport qui a nourri nos échanges et participé de la dynamique originelle de notre association. Plateforme d'échanges et de réflexion, elle fût l'incubatrice de cette notion : elle est la mémoire de la conscience collective qui s'y rattache aujourd'hui, en même temps que le dépositaire de l'histoire de ces lieux. C'est en son nom que je m'adresse, dans le texte qui suit, à la CNLII, et par-delà à tous les lieux, à toutes les expériences d'art et de culture qui en partagent l'héritage - un héritage qui n'est précédé d'aucun testament, comme le dirait Claude Renard, en citant René Char -, avec pour objet d'en renforcer la communauté nouvelle en tâchant de la situer historiquement.


NOMINATION DE TIBOR NAVRACSICS



POINT DE VUE # 16 - JULES DESGOUTTE - JUIN 2014



HARO SUR LA CULTURE !



POINT DE VUE # 15 - ERIC CHEVANCE - AVRIL 2014


Pages 1 | 2 | 3