L'USINE - TOURNEFEUILLE (31)


Nom : L’USINE
Organisation juridique : Association loi 1901

L’Usine-Tournefeuille

Commune et/ou groupement de communes : Tournefeuille fait partie de la Communaut d’Agglomration du Grand Toulouse (CAGT), cre le 27 juin 2000 et qui regroupe aujourd’hui un ensemble de 25 communes.
Rgion : MIDI-PYRENEES
Dpartement : HAUTE-GARONNE
Adresse : 18, chemin du canal - 31170 Tournefeuille

L’Usine regroupe des compagnies de thtre de rue et des associations culturelles professionnelles. Au dpart, en 1985, un regroupement informel d’artistes et de compagnies qui fondent l’association l’Usine, en 1992, pour formaliser et dvelopper le projet collectif. Elle est installe Tournefeuille depuis 1994 dans une ancienne menuiserie

Fiche Projet ARTfactories/Autre(s)pARTs



PRATIQUES ARTISTIQUES ET CULTURELLES


Gense du projet :
Regroupement informel d’artistes et de compagnies partir de 1985, l’association l’Usine a t fonde en 1992 pour formaliser et dvelopper le projet collectif. A partir de 1985, le collectif occupe une friche industrielle sur la commune de Blagnac (31), mais la vtust des locaux et l’absence de projet raliste pour une relocalisation sur la commune ont contraint l’Usine dmnager Tournefeuille en 1994.
De 1960 la fin des annes 1980, les btiments actuels de l’Usine taient une menuiserie industrielle l’abandon entre 1990 et 1994. La surface totale du terrain, btiments compris, est de 8 000 m2 environ.

Artistes prsents : L’Usine est un collectif de compagnies de thtre de rue et d’associations culturelles professionnelles ; sont reprsentes au Conseil d’administration : les compagnies Le Phun (Phraille), les P’tites d’en Face et Color y Calor, les associations La Machine (Franois Delarozire) et Thrse n’Thrse.

Disciplines prsentes : thtre de rue, dcors, marionnettes, clowns, musique, arts forains...

Partenariats avec d’autres structures artistiques (structures conventionnes ou non) :
L’Usine a dvelopp de nombreux partenariats avec des lieux conventionns comme le TNT - Thtre national de Toulouse Midi-Pyrnes, des acteurs professionnels comme Vialarue (33 - Bordeaux) ou l’Espace Priphrique de la Villette, des festivals comme Aurillac et s’inscrit dans des rseaux comme Hors les Murs, la Fdration nationale des Arts de la rue, le Couac...

Partenariats avec les associations du quartier : les quipes de l’Usine laborent des projets de spectacles suscitant des relations entre riverains, en partenariat avec les services municipaux, le tissu associatif communal et l’Usine (animation d’ateliers, dmarche scnographique impliquant des habitants...).
Le lieu est aujourd’hui un partenaire de la Ville de Tournefeuille qui a plac les arts de la rue en premire ligne de sa politique, mais est galement un lieu conventionn (convention triennale 2006-2008) par la DRAC Midi-Pyrnes, le Conseil Rgional Midi-Pyrnes, le Conseil gnral de la Haute-Garonne et la Ville de Tournefeuille.

Accueil d’artistes en rsidence : le lieu comprend des compagnies rsidentes et accueille en rsidence ponctuelle des compagnies extrieures au collectif (sous chapiteau ou en salle), pour la cration et/ou la ralisation de dcors.
Critres de mise disposition d’espaces de cration : l’Usine prend en charge directement les transports, la nourriture et le logement, selon les disponibilits financires de l’association. L’Usine met disposition les espaces ncessaires et les outils.
De plus, elle peut fournir les matriaux de construction de dcors et mettre disposition de la main d’uvre technique spcialise. Elle accompagne d’un point de vue juridique, social et fiscal les quipes qui en font la demande. Elle peut galement assurer pour ces compagnies une fonction de communication et de relations publiques.
Enfin, dans le cadre des "sorties d’Usine", ces compagnies bnficient d’une valorisation de leur travail auprs des adhrents (une centaine environ) de l’association, mais galement d’un public professionnel lis au spectacle vivant. Afin d’aider au mieux l’accompagnement dans la cration des compagnies invites, l’Usine favorise les rencontres et les changes de savoir-faire avec ses professionnels.
Stages, ateliers : stages et formations multiples (peinture en lettres, srigraphie, scnographie, mise en scne, pyrotechnie...).

Lieu de ressources : Grce au dveloppement de son Ple Ressources et la prsence de Thrse n’Thrse, l’Usine est un ple de conseils en direction des structures de diffusion, des collectivits et des artistes, ainsi qu’un ple d’information professionnelle pour les rsidents et les usagers ponctuels. L’Usine est galement membre du COUAC (Collectif Urgence d’Acteurs Culturels), association de type collgiale qui runit une soixantaine d’acteurs culturels de l’Agglomration toulousaine.


CONTEXTE TERRITORIAL


Contexte dmographique : La population de Tournefeuille a quadrupl au cours des 25 dernires annes, elle a plus que doubl entre 1982 et 1990. Aujourd’hui la commune compte 22 758 habitants, ce qui la classe au troisime rang des communes de Haute-Garonne, aprs Toulouse et Colomiers.

Contexte gographique : Situ l’Ouest de Toulouse dans une commune priphrique de l’agglomration.
Rapport avec la ville-centre : L’Usine est localise dans la premire couronne priurbaine de Toulouse, voisine de la ville-centre, elle a fait partie des premires communes tre touches par l’talement urbain.

Situation du logement : La pression foncire a fait grimper le tarif des terrains un niveau lev et le propritaire prvoit au dpart de l’association de dtruire les btiments et de diviser la parcelle en lots btir. L’Usine est aujourd’hui un rare tmoin d’architecture industrielle dans un paysage transform par l’omniprsence des pavillons individuels.

Contexte artistique : Plusieurs niveaux de structures culturelles coexistent : les lieux conventionns aids et les jeunes crateurs qui bnficient peu des aides la cration. L’Usine se veut un lieu de rsidence et de fabrique pour ces jeunes crations.


MODE D’OCCUPATION DU LIEU


Squat : En 1986, la compagnie Katertone cherche un lieu de fabrique et trouve Blagnac une ancienne usine d’quarrissage. Durant sept ans, ils squattent ce lieu avec d’autres compagnies. L’Usine de Blagnac fonctionne alors dans une logique familiale de partage des outils ».
Lorsqu’en 1992 l’Etat annonce des mesures pour les lieux de fabrique, un projet est lanc pour rhabiliter le lieu et l’association l’Usine est cre en 1993. Mais avec le transfert de proprit des btiments la Ville, les problmes de responsabilit en matire de scurit et d’assurance changent de nature. Le cot de relogement des artistes Blagnac dpasse les capacits de soutien et les volonts politiques. Face au dlabrement du lieu, les quipes artistiques dcident de l’abandonner.


Bail prcaire :
Les compagnies dmnagent ensemble en 1994 dans un autre lieu trouv en location, une ancienne menuiserie industrielle, sur la commune de Tournefeuille. Les propritaires sont les hritiers de l’ancien patron de la menuiserie industrielle.
L’Usine a renouvel son bail jusqu’en 2007, date laquelle elle devra dmnager dans un autre lieu Tournefeuille. L’Usine s’installera en effet dans de nouveaux locaux dont les travaux de construction commenceront fin 2006 - dbut 2007 dans la Zone Pahin Tournefeuille. Compte tenu des relations privilgies que l’Usine entretient avec la Ville et de son implantation Tournefeuille depuis 15 ans, le collectif souhaitait rester sur son territoire.
Grce la forte reconnaissance de ses partenaires institutionnels, l’Usine va donc bnficier de locaux plus spacieux et plus adapts ses besoins en doublant sa surface tant btie qu’extrieure. L’Usine et son collectif artistique ont directement particip la dfinition du schma de rpartition et de fonctionnalit de ces futurs espaces.
En outre, l’Usine comptera parmi ses membres une nouvelle structure, La Mnagerie, spcialise dans le film d’animation. Ce projet de relocalisation port par la Communaut d’Agglomration du Grand Toulouse (CAGT) reprsente une enveloppe budgtaire de 3,1 millions d’euros hors taxes.


ACCOMPAGNEMENT DES POUVOIRS PUBLICS


Partenaires financiers : dans le cadre de la convention triennale (2006-2008) DRAC Midi-Pyrnes, Rgion Midi-Pyrnes, Conseil gnral de la Haute-Garonne, Ville de Tournefeuille. Le CNASEA.

Comptence de l’agglomration en matire culturelle : La communaut d’agglomration, prside par la mairie de Toulouse, n’a pas de comptence culturelle mais est comptente en matire de politique de la ville et en matire de construction, amnagement, entretien et gestion des quipements culturels et sportifs communautaires ».
La CAGT a pris l’engagement de soutenir la structure, en l’inscrivant dans le volet culturel du Contrat d’Agglomration du Grand Toulouse, sign le 3 novembre 2003.


FONCTIONNEMENT DU LIEU


Organisation : Depuis 2002, la structure a un bureau indpendant du collectif compos d’un Prsident, d’un secrtaire et d’un trsorier. L’association comprend des membres rsidents, qui versent une cotisation annuelle et une contribution mensuelle faible au fonctionnement ; des membres adhrents, qui versent une cotisation associative annuelle ; des membres fondateurs, qui incarnent l’esprit gnral et la continuit du projet de l’association et versent une cotisation annuelle ; des membres d’honneur, qui ont rendu des services importants l’association. Chaque compagnie rsidente ou produite par le site est reprsente au CA.


Principes de gestion du lieu :
l’Usine se dfinit avant tout comme un collectif, une mutualisation de moyens et un outil de travail au service des quipes artistiques professionnelles rsidentes mais aussi d’quipes extrieures


SECURITE


Rhabilitation ou dfrichage des lieux par les porteurs de projet : Avant l’arrive des compagnies et de l’association, le terrain tait couvert de ronces et servait de dpotoir gravats pour les chantiers de construction des pavillons voisins alors en construction.

Conformit aux normes de scurit en vigueur et accueil du public : Les locaux ne sont pas aux normes, mme si des travaux importants ont t faits pour amliorer l’installation lectrique, la cuisine-cantine et les sanitaires ; une issue de secours a t cre pour la scurit du btiment.
Ces locaux sont trop petits, hors normes de scurit et peu propices au dveloppement du lieu : par exemple, pour les constructions et dcors monumentaux raliss l’Usine (dcors du Royal de Luxe notamment), l’architecture n’est pas adapte la pratique artistique, le stockage de dcors est peu envisageable, les bureaux sont insuffisants.
L’accueil du public est limit dans un btiment qui n’est pas aux normes...

Mis à jour le mercredi 19 mai 2010