CASA MUSICALE - PERPIGNAN (66)


Nom : LA CASA MUSICALE
Statut juridique : Association
Commune et/ou groupement de communes : la Ville de Perpignan est membre de la Communaut d’Agglomration Perpignan-Mditerrane
Membres : 17 communes composent la Communaut d’Agglomration Perpignan-Mditerrane
Rgion : LANGUEDOC ROUSSILLON
Dpartement : Pyrnes Orientales
Adresse : L’Arsenal 1, rue Jean Vielledent
66000 Perpignan

Depuis 2003, la Casa musicale, situe sur un ancien clotre actuellement en travaux, accueille des studios d’enregistrement, des ateliers d’expression... A terme, l’Arsenal, dont fait partie la Casa, sera un espace ddi aux cultures populaires qui regroupera la Casa Musicale et l’Institut Jean-Vigo, consacr au cinma.

Fiche projet NTA

Action culturelle :
- partenariats avec d’autres structures artistiques,
- accueil d’artistes en rsidence et mise disposition d’espaces de travail (cration, rptition),
- stages, ateliers (de voix, rap, danse, guitare, percussions, et un atelier de cration arts plastiques o se ctoient musiciens, acteurs, danseurs, sculpteurs, soudeurs... autour de projets collectifs).

Date de publication : Fvrier 2006



PRATIQUES ARTISTIQUES ET CULTURELLES

-  Gense du projet : En avril 1996, dans le cadre du programme des projets culturels de quartier, l’action de Guy Bertrand, professeur au conservatoire, qui travaille avec un groupe gitan, est identifie comme un potentiel de dveloppement. Michel Vallet, alors directeur du festival Ramdam Blois, rejoint Perpignan pour mettre en uvre la convention de dveloppement culturel de trois ans que la Ville et la Drac ont dcid de signer. La Casa musicale est situe sur un ancien clotre actuellement en travaux. L’ensemble des installations de l’tablissement (studios d’enregistrement, ateliers d’expression...) fut achev en 2003, une nouvelle tranche de travaux devra tre acheve fin 2006. A terme, l’Arsenal dont fait partie la Casa, sera un espace ddi aux cultures populaires qui regroupera la Casa Musicale et l’Institut Jean-Vigo, consacr au cinma.

-  Artistes prsents sur le lieu : plus de 800 inscrits l’association

-  Disciplines prsentes : danse, musique

-  Action culturelle :

Partenariats avec d’autres structures artistiques (structures conventionnes ou non) : La Casa Musicale travaille en partenariat avec des structures artistiques au niveau local (Conservatoire) et au niveau national (l’ARA Roubaix, le CRY dans les Yvelines, Trempolino Nantes, ...) et fait partie du rseau Le Collectif qui rflchit sur l’accompagnement des pratiques amateurs. En revanche la Casa n’entretient pas de partenariat avec des scnes nationales.

Partenariats avec les associations du quartier : Le cur de l’activit de la Casa est le dveloppement des pratiques artistiques amateurs et l’organisation d’un vnement annuel, grande fte populaire mobilisant trs largement les populations de la ville. La Casa organise aussi des rencontres-dbats. La Casa est une Association Reconnue de Jeunesse et d’ducation Populaire.

Accueil d’artistes en rsidence et critres de mise disposition d’espaces de cration : Avant tout lieu de travail, de cration, de rptition, de mise en situation, la salle d’expression de la Casa Musicale est conue pour s’adapter aux scnographies les plus diverses : spectacles, concerts, expositions, performances. La Casa propose des rsidences de cration et propose des rsidences pdagogiques.

Stages, ateliers : la Casa propose des ateliers de voix, de rap, de danse, de guitare, et de percussion ainsi que des ateliers notamment un atelier de cration arts plastiques o se ctoient musiciens, acteurs, danseurs, sculpteurs, soudeurs... autour de projets collectifs. La Casa Musicale met aussi en place, en partenariat avec la direction du dveloppement social et de la jeunesse de la ville de Perpignan, des ateliers encadrs par ses formateurs dans diffrents quartiers de la ville.


CONTEXTE TERRITORIAL

-  Contexte dmographique : La population du Languedoc Roussillon est de 2 295 648 habitants en 1999. Le taux de variation de croissance annuelle a flchi lgrement par rapport la priode prcdente (1982-1990) mais, c’est encore la rgion franaise qui gagne le plus d’habitants. La Communaut d’Agglomration Perpignan-Mditerrane comprend 175 000 habitants soit 44 % de la population des Pyrnes-Orientales pour 6 % de la surface du dpartement. Depuis le dbut des annes 80, la Ville de Perpignan perd des habitants au profit des communes priphriques. Le cur historique de la ville abrite une population largement tributaire de systmes d’allocation ; un important programme de rhabilitation urbaine y est prvu pour que ces quartiers retrouvent une vitalit conomique, car ils sont confronts un fort recul dmographique - moins 0,4 % par an pour le seul quartier Saint-Jacques, selon l’Insee - et une forte augmentation du nombre des logements vacants.

-  Contexte gographique : Situe au cur mme de l’arc mditerranen, la rgion Languedoc- Roussillon vit une double dynamique d’intgration europenne et de coopration avec le bassin mditerranen. Perpignan est la prfecture des Pyrnes Orientales et est considre comme une ville-pont entre Barcelone et les villes du Languedoc Roussillon. Elle rassemble ainsi depuis des sicles des populations aux cultures diffrentes : catalans roussillonnais ou d’origine espagnole, gitans sdentariss, retraits originaires de toute l’Europe, pieds noirs depuis 1962, population immigre portugaise, maghrbine ou d’ailleurs. La Casa Musicale est installe aujourd’hui dans des locaux au cur d’un site militaire abandonn par l’arme, l’Arsenal. Le site, qui abritait galement un ancien couvent, est class et a trs vite t identifi comme un site possible d’investissement long terme. Le lieu est implant en priphrie du quartier Saint-Jacques, habit par d’importantes communauts gitane et maghrbine et rput pendant de nombreuses annes pour tre le secteur le plus dur » de la ville. Ce quartier est en mutation profonde et notamment en cours de requalification urbaine.

-  Rapport avec la ville-centre : La Casa musicale est situe dans le centre historique de la ville de Perpignan.

- Situation du logement : Le taux de vacance des logements Perpignan atteint 13,1 % : un chiffre qui classe la cit catalane au deuxime rang derrire Lille parmi les villes franaises de taille comparable. La vtust de l’habitat dans les secteurs historiques, o les travaux sont coteux raliser, et la non-rhabilitation de logements dans certains quartiers expliquent ce taux proccupant de vacance. La rnovation du centre-ville et la rhabilitation des quartiers sont toutefois au cur du projet urbain de la municipalit.

-  Contexte artistique : 1 CDN, 3 scnes nationales et 5 conventionnes, 300 compagnies dramatiques, une vingtaine de lieux de diffusion sont prsents en Languedoc Rousillon. Un Centre rgional d’art contemporain est implant Ste, une FRAC Montpellier, une Ecole Suprieure des Beaux Arts Perpignan, ainsi qu’un Muse d’arts moderne. Un CCN existe Montpellier, et une scne de musique actuelle Perpignan. En revanche il existe trs peu de lieux pluridisciplinaires consacrs l’accompagnement la pratique amateur sur le territoire.


ACCOMPAGNEMENT DES POUVOIRS PUBLICS

-  Partenaires financiers : la Ville de Perpignan, le Conseil Rgional, la DRAC Languedoc-Rousillon, l’AFAA, la Caisse des Dpts et Consignations, le FASILD, la DDJS, la DIV, l’ANRU.

-  Comptence de l’agglomration en matire culturelle : En matire culturelle l’Agglomration a inscrit la gestion du conservatoire National de Rgion de musique, de danse et d’art dramatique "Perpignan Mditerrane".


SECURITE

Sur les 3500 m2 de btiments quelques mesures conservatoires ont t prises, mais l’essentiel des travaux sera termin fin 2006, et la superficie du lieu va doubler. Il s’agit d’un ERP (tablissement recevant du public).


POLITIQUE DE LA VILLE / ANRU

-  Contrat de ville : La Convention Cadre du contrat de ville de l’agglomration perpignanaise a t signe en juin 2000, la Convention territoriale d’ORU en mars 2002. Le quartier St Jacques o est implante la Casa Musicale est un quartier prioritaire ZUS du Contrat de Ville. Les travaux ont t partiellement financs sur les fonds de l’ANRU (Agence Nationale de renouvellement Urbain)

-  Oprations de renouvellement urbain : Le lancement d’une OPAH (opration programme d’amlioration de l’habitat), couple une opration de renouvellement urbain, dans le cadre d’une convention ville-Etat, signe en 2002, devrait permettre de mobiliser 45 millions d’euros sur cinq ans.

Mis à jour le vendredi 5 octobre 2007