ZAD Partout


Nous, espaces intermdiaires,
Nous qui occupons des espaces dlaisss,
Nous, pratiques d’espace membres de la grande famille des occupations, au ct du mouvement squat, du Tiers-paysage, des Tiers-lieux, de l’occupation des places, du mouvement 15M...
Nous, lieux o les machines sociales et techniques qui font l’art et la culture se posent la question de leur valeur d’usage,
Nous qui construisons des alternatives aux industries culturelles, qu’elles soient prives ou publiques,
Nous, lieux o le rapport l’espace se nourrit d’un rapport l’ouvrage et d’un rapport l’usage,
Nous dont les occupations se fondent non sur un droit d’alination individuel, mais sur un droit collectif l’usage - un droit la matrise d’usage,
Nous dont les lieux sont faits en communs, pour et par les personnes qui s’y ctoient,
Nous qui œuvrons transformer le rapport la culture autant que le rapport la nature,
Nous dont les lieux sont habits autant par des choses que par des personnes, et par les rapports qu’elles entretiennent, humaines et non-humaines,
Nous qui pensons le monde comme demeure, et la demeure toute entire construire,
Non seulement nous sommes solidaires de la ZAD, mais nous sommes la ZAD, dans une de ses incarnations particulires, dans une de ses possibilits,
Et nous dclarons que la ZAD est partout, est demain, est hier ; que la ZAD est partout, tout le temps et tout de suite ; que la ZAD est ncessaire.


ZAD Partout

 

PDF - 76.1 ko
ZAD PARTOUT

Communiqu de Artfactories/autresparts le 17 avril 2018

Mis à jour le jeudi 19 novembre 2020