EDITO : Vigilance démocratique…


©Avignon - 2006Alors que les révoltes fleurissent dans les pays arabes et que ces mouvements ont réussi à ne pas limiter leurs revendications aux aspects sociaux mais à leur donner une dimension politique, une vague de renfermement submerge l’Europe. Il nous faut rester vigilant et nous interroger sur le fonctionnement de nos démocraties car de nombreuses politiques ont tendance à réduire les interstices de liberté, à tendre vers un nationalisme nauséabond et des politiques de communication « Bling Bling ».

Au vu des politiques culturelles, nous le ressentons grandement. Il y a une hostilité envers les artistes, les budgets destinés aux arts et à la culture baisse ou stagne que ce soit en Espagne, en Italie, en France, en Belgique, au Royaume-Unis, aux Pays-Bas… Les budgets culturels se délitent sous prétextes qu’ils ne sont pas productifs, qu’ils ne servent à rien, qu’il y a la crise… Et les premiers à trinquer sont les projets culturels indépendants, ceux qui ne sont pas marqués du seau officiel de l’État ! En France, les lieux non labélisés sont de moins en moins soutenus par le Ministère de la Culture, parallèlement les collectivités territoriales ont tendance à stabiliser leurs aides ou pire, à les diminuer et les mécènes sont toujours absents au rendez-vous.

Lire la suite

Quentin Dulieu
Pour ARTfactories/Autre(s)pARTs

Mis à jour le jeudi 24 mars 2011