Vers une dimension internationale du développement artistique et culturel

La circulation des artistes, des groupes de divers pays étrangers est déjà une politique courante en France. Mais le plus souvent, elle reste limitée à la seule diffusion des spectacles, concerts, manifestations diverses, les coproductions entre plusieurs pays restant surtout le fait d’organisations culturelles instituées et disposant de moyens conséquents. La politique culturelle de l’Union Européenne reste embryonnaire et trop rigide. L’Association française d’action artistique (AFAA) reste marquée par son rôle initial de diffusion de la culture française à l’étranger.

Proposition 9

Retrouver une véritable dimension internationale de l’échange culturel implique une politique à long terme comportant au moins deux aspects  :

  • des résidences en France et à l’étranger, une association plus forte entre équipes artistiques sur des périodes plus longues, l’intervention conjointe des équipes françaises et étrangères sur le terrain, en France et à l’étranger ;
  • une instance sans doute interministérielle mais unifiée qui financerait ces démarches et faciliterait la venue des équipes. Autre(s)pARTs soutient qu’un jumelage, non plus formel mais concret et pratique entre équipes artistiques françaises et étrangères, devrait systématiquement figurer dans le projet structurel de chaque équipe ou équipement artistique et culturel engagé dans une dynamique transnationale, comme dans plusieurs de leurs projets élémentaires.

Mis à jour le vendredi 23 octobre 2009