Projet Sputnik /Là Hors de -Lyon (69)


Projet Sputnik-Projet Culturel de Développement de la Duchère

Nom : Compagnie Là Hors De.
Statut juridique : association loi 1901, créée en mars 1992
Commune et/ou groupement de communes : Communauté Urbaine du Grand Lyon

Word - 28 ko

Région : RHONE ALPES
Département : RHONE
Adresse : Compagnie Là Hors De, 224 E Bd Duchère- 69009 LYON
Site web  : www.lahorsde.com

Là Hors De, compagnie de théâtre contemporain créée en 1992, rassemble une vingtaine d’artistes pluridisciplinaires : auteurs, metteurs en scène, comédiens, danseurs, plasticiens, vidéastes, photographes, compositeurs, musiciens et autres performeurs. Elle développe la recherche et l’expérimentation autour des nouveaux outils multimédias et audiovisuels.
Le nom du projet proposé par "Là Hors de" est Sputnik.

PRATIQUES ARTISTIQUES ET CULTURELLES

Genèse du projet : Là Hors de est une compagnie de théâtre contemporain créée en 1992 par Nathalie Veuillet et Wilfrid Haberey qui rassemble une vingtaine d’artistes pluridisciplinaires (auteurs, metteurs en scène, comédiens, danseurs, plasticiens, vidéastes, photographes, compositeurs, musiciens et autres performeurs).
Elle développe notamment la recherche et l’expérimentation autour des nouveaux outils multimédias et audiovisuels, travail reconnu par différents festivals d’arts numériques et visuels (Strasbourg, Lyon : Biennale L ’Art sur la Place...). La compagnie est installée dans le quartier de la Duchère, qui est l’un des quatre sites (avec Rilleux-la-Pape, Vaulx-en-Velin et Vénisseux) du Grand Projet de Ville de l’agglomération lyonnaise.
Reconnaissant la capacité de la culture à développer un territoire, le GPV s’est doté d’un volet culturel proposant de dynamiser la vie culturelle Duchéroise, d’accompagner et de participer à la transformation du quartier : transformation tant physique que sociologique, sociale, économique et symbolique.
L’étude du Cabinet Bleu Sud a conforté cette représentation de la culture comme levier pertinent du renouvellement urbain, notamment pour traiter des enjeux d’ouverture du quartier sur l’ouest et la ville, et le diagnostic du rapport a amené les décideurs du GPV à envisager de confier le Projet Culturel de Développement à « Là Hors de » qui du fait de sa « notoriété » et de son propos, possède une capacité à travailler en lien avec la population.
Sputnik est le nom du projet proposé par Là hors de, qui projette de mettre en place des systèmes mobiles d’occupation du territoire afin de créer des Zones Artistiques Temporaires (ZAT). Les ZAT recouvriront ainsi l’ensemble des lieux subissant une perte d’usage durant la durée des chantiers (locaux désertés de la galerie commerciale, palissades de chantier des divers maîtres d’œuvre, bâtiments désaffectés...), et auxquels il s’agira de redonner une valeur symbolique, une vie, de façon pérenne ou événementielle.

Artistes présents sur le lieu : Compagnie Là Hors De.

Disciplines présentes : Multimédia, mise en scène, théâtre, performance, danse, arts plastiques, vidéo, photographie, musique.

Action culturelle :
Partenariats avec d’autres structures artistiques (structures conventionnées ou non) : La Compagnie a participé à la biennale d’art contemporain de Lyon en 2003, elle a été accueillie en résidence par les Subsistances et par le Théâtre National de Mannheim. Des partenariats ont été mis en place avec le Musée d’Art Contemporain, pour la performance “Warhol Fact“ élaborée à partir de portrait d’habitants puis rééditée à la MJC Duchère, ou encore pour « Big White Bird », transformé avec l’aide des habitants en « œuvre », afin d’être présentée en centre ville dans le cadre de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon.
Partenariats avec les associations du quartier : Les actions culturelles de la compagnie prennent différentes formes selon les implantations géographiques et s’inscrivent dans un dispositif partenarial au cœur des problématiques sociales. Ces pratiques fonctionnent en interaction complète avec les citoyens et les territoires (quartiers, cités...).
D’avril à juillet 2003, la compagnie Là Hors De a développé l’expérience "cyber-école du spectateur" ; dans le cadre de la politique de la ville, un groupe d’une dizaine de personnes s’est initié aux nouvelles technologies interactives et a pu ainsi animer un web journal culturel. La compagnie développe des partenariats avec la MJC de la Duchère.
Accueil d’artistes en résidence : accueil de compagnies de danse, théâtre et musique pour des répétitions.

CONTEXTE TERRITORIAL

Contexte démographique : Deuxième région française par sa superficie et sa population, Rhône-Alpes avec 5,65 millions d’habitants en 1999 (deux fois moins que l’Île-de-France), représente 1/10e de la population française, devançant de plus d’un million d’habitants Provence-Alpes-Côte d’Azur. Sa densité (128,9 hab./km2) est légèrement supérieure à la moyenne nationale. Depuis 1990, sa population s’accroît de 0,6 % par an (moyenne nationale : 0,4 %), ce qui place Rhône-Alpes parmi les régions françaises les plus dynamiques.
Les trois quarts des Rhônalpins sont regroupés sur 10 % de l’espace régional, autour des trois grandes agglomérations : L’agglomération lyonnaise qui regroupe le quart de la population (1,5 million d’habitants), est relayée par deux grandes villes, Grenoble et Saint-Étienne, dont les agglomérations dépassent 300 000 habitants.
Très urbanisé, le Rhône est le département le plus dense de l’hexagone, comparable à ceux de l’Île-de-France (494 habitants au km2) et le plus peuplé de Rhône-Alpes (1,6 million d’habitants). Les trois quart de la population rhodanienne vivent dans l’une des 55 communes qui composent le Grand Lyon. Le quartier de la Duchère a quant à lui connu une chute de la population de 14 000 en 1990 à 12 400 en 1999.

Contexte géographique : La Duchère est un quartier situé dans le 9ème arrondissement de Lyon à la lisière des communes résidentielles de l’Ouest Lyonnais, mais coupé d’elles en raison de la faible mobilité des populations.

Rapport avec la ville-centre : Bien que situé au centre d’un triangle de pôles de développement économique de l’ouest lyonnais, le quartier de la Duchère reste encore enclavé, coupé de la ville-centre.

Contexte artistique : Le quartier de la Duchère propose une offre culturelle à travers les deux centres sociaux, la MJC, la bibliothèque et le cinéma Art et essai, ainsi que les actions de compagnies, mais il s’agit de dynamiser l’offre et de la rendre visible afin qu’elle attire la population du quartier et au-delà. La compagnie Là Hors De entend également pallier à un manque de résidences artistiques sur le quartier.

MODE D’ OCCUPATION DU LIEU

La compagnie est installée provisoirement dans des immeubles du quartier de la Duchère destinés à être détruits. Le Projet Sputnik, encore à l’état de projet, se construit autour d’une maison mère de création pérenne et de différents îlots urbains redéployables qui constituent des Zones Artistiques Temporaires.

ACCOMPAGNEMENT DES POUVOIRS PUBLICS

Partenaires financiers : La Compagnie La Hors De reçoit pour ses projets des soutiens de la DRAC et de la région Rhône Alpes, ainsi que de la ville de Lyon.

Compétence de l’agglomération en matière culturelle : L’agglomération lyonnaise n’a pas pris la compétence culturelle, mais elle exerce une compétence en matière de politique de la ville.

POLITIQUE DE LA VILLE / ANRU

Opérations de renouvellement urbain : Il existe actuellement 50 Grands Projets de Ville en France, 4 sur l’agglomération lyonnaise dont le GPV de La Duchère. Le GPV est un projet global, il agit autant sur le volet social que sur le cadre urbain.
L’objectif est d’améliorer les conditions de vie des habitants, de transformer l’image du quartier et la perception qu’on peut en avoir ainsi que de donner une valeur ajoutée au territoire. Le Projet Sputnik constitue une bonne partie du volet culturel du Grand Projet de Ville de la Duchère.
Ce quartier, éligible au titre de la Politique de la Ville, est dans une phase de restructuration et de réhabilitation de vaste ampleur ; encore enclavé, c’est un territoire à construire, complexe et mouvant.
Le projet de Là Hors De intègre pleinement cette dimension et est conçu en partie sur de la mobilité et des installations déplaçables. La commission d’étude travaille encore actuellement à la forme que prendront les architectures mobiles. Ces Zones Artistiques Temporaires sont la base d’un travail de terrain avec les habitants du quartier de la Duchère tout comme avec les collectivités locales à l’échelle de l’agglomération.

Mis à jour le mercredi 5 mars 2014