Pourquoi tenons-nous à ARTfactories/Autre(s)pARTs ?


Trier dans le foisonnement des rponses est difficile. tre ARTfactories/Autre(S)pARTs, c’est faire autrement – c’est le got d’une radicalit dont la traduction en acte n’attend pas. Mais cet enjeu en lui-mme n’est pas si facile saisir : il n’est pas partisan ; sa mesure se trouve peut-tre dans le tour de table des histoires de chacun, dont l’addition compose un tableau cohrent ; sa vise, un demain incertain, mais que le corps social appelle de ses voeux. Pour un certain nombre d’acteurs, qu’ils soient membres ou pas d’AF/AP, l’association a t un soutien, une ressource, un point d’articulation dans la mise en oeuvre de leur projet : AF/AP est porteur d’une conscience, et donc d’un espoir, auquel aucun d’entre nous ne veut renoncer. AF/AP parle pour une manire de produire du commun(S) qui essaime aujourd’hui dans le champ social. C’est un style d agir qui travaille depuis le(s) lieu(x), en situation, de manire a-centre ou latrale, crer des passages. AF/AP, c’est la mmoire vivante de nos lieux, de nos expriences, de nos histoires et de nos luttes.

Malgr la perte de l’essentiel de nos financements en 2014, nous avons collgialement dcid de mettre au tapis nos dernires conomies et de relancer l’association via l’embauche d’un coordinateur/administrateur, Fred Ortuo, dont la mission articulera trois dimensions principales : associative (animation, organisation des temps collectifs de rflexion), politique (relations avec les partenaires publics et associatifs) et ditoriale (production et diffusion/animation des contenus labors au sein de l’association).

ARTfactories/Autre(s)pARTs a plus que jamais besoin de chacun d’entre vous, membres et amis !

Ecrivez-nous, parlez-nous de vos territoires, de vos lieux, de vos actions. Partageons nos ides, nos expriences, nos rcits, relanons le dialogue entre nous !

Au passage, nous vous et nous souhaitons une belle et heureuse anne 2016, riche d’une juste et saine colre !

Le collge de l’association ARTfactories/Autre(s)pARTs

Mis à jour le vendredi 15 janvier 2016