Une rflexion sur les nouvelles pratiques artistiques par Philippe Henry - Matre de confrence au Dpartement d’tudes Thtrales de l’Universit Paris 8, Saint-Denis.
Septembre 2000 - Article paru dans Thtre / Public n° 157, janvier - fvrier 2001, pp. 63 - 72.


"De nos jours, un nombre croissant de praticiens revendique nouveau l’action culturelle comme dynamique essentielle de leurs projets artistiques, et non comme simple moment induit ou d’accompagnement des deux fonctions "majeures" : la cration des uvres d’un ct, leur diffusion de l’autre. Et comme si le temps tait venu d’une nouvelle tentative pour clairer plus collectivement les tenants et les aboutissants de ce qui se joue dans des lieux artistiques aussi peu "tablis" que sont certains squats, des friches industrielles reconverties, des coles, des quartiers urbains priphriques, des espaces ruraux, des hpitaux, des prisons, etc., toute une srie de rencontres professionnelles se sont droules ces derniers mois, la plupart du temps sans appui des tablissements artistiques fortement institus."

Philippe Henry a t Matre de confrences, HDR au dpartement Thtre de l’Universit Paris 8 – Saint-Denis. Il poursuit dsormais titre personnel ses recherches sur la socio-conomie du spectacle vivant et les dmarches artistiques en lien avec des populations d’un territoire donn. Il est membre fondateur d’Autre(s)pARTs et membre d’Af/Ap. Contact : phenry4@wanadoo.fr, (+33)143794346, 77 rue de Charonne - 75011 PARIS.

Mis à jour le lundi 12 mars 2012