Numérique, mondialisation et diversité sont dans un bateau… - Doc Kasimir Bisou

Contribution développée de Jean Michel Lucas pour l’atelier Numérique, mondialisation et diversité sont dans un bateau… Dans la cadre des Rencontres européennes de l’Adami à Cabourg, le 6 décembre 2012.

|image_reduire{300,0}

"J’ai failli trouver cette entrée assez plaisante .. J’ai cherché à savoir qui était le « Pincemi » qui tombe dans l’eau et se noie ! Et qui était le « Pincemoi », qui lui, reste dans le bateau et berne l’auditeur trop attentif à l’histoire qu’on lui raconte !

Et c’est là que ça finit d’être drôle... car la seule signification que je peux donner à cette comptine est dramatique : sur ce bateau de la mondialisation, de la numérisation et de la diversité, « Pincemi » ne peut être que le musicien. C’est lui qui tombe dans l’eau , il se débat presque submergé par les flots. Il essaye de sortir la tête de l’eau. Il a besoin d’aide. Qui reste au sec dans le bateau pour feindre de lui apporter secours ? La réponse est cruciale pour sauver le musicien éploré et sans attendre la fin de l’histoire, le consommateur répond ému : « Taxe- moi ! ». Lire la suite

J.M. Lucas et Doc Kasimir Bisou
6 décembre 2012


Jean-Michel Lucas, est docteur d’État ès sciences économiques. Il met à profit son expérience dans l’administration culturelle (directeur régional des affaires culturelles, conseiller au cabinet du ministre de la Culture, Jack Lang, présidence d’associations de musiques actuelles…) et dans la recherche universitaire (maître de conférences à l’Université Rennes 2) pour s’engager dans la défense des droits culturels des personnes. Sous le pseudo du Doc Kasimir Bisou, il poursuit ses travaux sur la critique des politiques culturelles publiques qui, de plus en plus, se contentent de renforcer l’attractivité et le rayonnement culturel des territoires.

Mis à jour le jeudi 26 septembre 2013