"Les nouveaux territoires de l’art : le cas du collectif toulousain Mix’art Myris"/ Emmanuel Pidoux


Emmanuel Pidoux, titulaire d’un DEA Sociétés, Aménagement et Développement Local et d’un DESS Sociologie Appliquée à la Gestion Locale, propose ici un extrait de son mémoire de DEA : "Subjectivité du lieu, mobilisations collectives et développement durable : l’exemple d’une friche culturelle à Toulouse". Le document à consulter concerne un chapitre du mémoire lié à une enquête de terrain sur "Les Nouveaux territoires de l’art : le cas du collectif toulousain Mix’Art Myris".

Pour le contacter : emmanuel.pidoux@free.fr

PDF - 33.2 ko
"Les nouveaux territoires de l’art : le cas du collectif toulousain Mix’art Myris

de Emmanuel Pidoux, DEA Sociétés, Aménagement et Développement local, Université de Pau et des Pays de l’Adour - juin 2003-

Mis à jour le lundi 25 février 2008