Le Garage - Alexandrie


Contact

Nom de la structure responsable : le Garage
centre culturel jésuite d’Alexandrie
Type de structure responsable du lieu : centre culturel jésuite - association confessionnelle reconnue par l’Etat égyptien.
Porteurs du projet : Le projet est animé par une équipe d’une dizaine de jeunes artistes et animateurs sous la responsabilité de Fayez Saad Attallah.
Continent : Afrique - Méditerranée
Pays : Egypte
Adresse : Centre Culturel Jésuite
288 rue Port Saïd - Cléopâtra-Alexandrie
Tel : 00 203 54 23 553
Fax : 00 203 544 3246
E-mail : ceremed.jesuits@link.net
Contact : Fayez Saad Attallah


Description

Inauguré en Octobre 2000, le Garage est un ancien hangar désaffecté situé dans l’enceinte du centre jésuite d’Alexandrie.
C’est le frêre Fayez Saad Attallah, à son arrivée au centre en 1999, qui décide d’aménagé Le Garage comme troisième espace de diffusion artistique du centre.
Pour réaliser ce projet qui transforme à la fois l’espace, ses usages et les perspectives de développement du centre culturel, il fait appel à Tareq Abou El Fetouh, scénographe et directeur du Young Arab Theater Funds pour réfléchir avec lui à un projet artistique, de réaménagement fondé sur la laïcité, le dialogue, la connaissance de l’autre.
Ils décident alors de transformer le hangar en une salle modulable, capable d’accueillir le plus grand nombre de scénographies différentes, de la danse, du théâtre, des expositions, des ateliers…

Aujourd’hui, une caractéristique forte du Garage est d’offrir la possibilité aux artistes et aux publics de penser leur rapport à la ville.
Le Théâtre, art menacé de disparition à Alexandrie est au centre du projet politique et artistique du projet. Dès son ouverture, le Garage a accueilli la compagnie El Masrah El Badil (que l’on traduit théâtre alternatif ou parallèle) de Mohamed Abdou Douma de manière permanente. Il semblait primordial à l’équipe du Garage de mener des actions significatives pour soutenir un théâtre vivant, contemporain, qui a du mal à exister dans toute l’Egypte.

Pour l’équipe du Garage, il est essentiel de maintenir un dialogue permanent avec le public en débattant avec lui de ses choix et de ses orientations. Le dialogue est réellement la méthode de travail du Garage qui considère le public comme spectateur certes, mais surtout comme citoyens.
L’espace du centre culturel est complété par un ancien théâtre conventionnel qu’il est désormais envisagé de réhabiliter également, et par deux bibliothèques, l’une arabophone tous publics, l’autre francophone davantage destinée aux étudiants.
Le Café culturel situé dans l’enceinte du centre culturel à 30 mètre de la bibliothèque gratuite de prêt invite au débat, à la réflexion, à la critique, à la prise de parole, à l’échange, de la fin de journée jusqu’en début de soirée. C’est un lieu de convivialité et d’ouverture sur l’actualité et la connaissance du monde qui permet aux Alexandrins de consulter gratuitement des journaux.

Ancien usage : ancien entrepôt frigorifique utilisé comme centre jésuite pendant trente années.
Surface du site : Centre culturel = 2500 m2 environ
Garage = environ 1000 m2
Environnement : près du centre-ville d’Alexandrie et de la corniche
Date de fondation : Octobre 2000
Type d’occupation : mise à disposition gracieuse.
Propriétaire du bâtiment : Communauté jésuite


Infrastructures

Dans le Garage :

- une salle de spectacle modulable

- une salle d’expo

- une salle de séminaire

- un local technique

- une cour/accueil

L’espace Garage a été aménagé par Tareq Abou El Fetouh en 2000.
Nombre de places : 160 assises et 200 debout
Plateau modulable : unités de 1,22x2,44 m. qui permettent d’aménager un plateau de 9x3 mètres (9 unités en longueur x 3 unités en profondeur maximum, ce qui donne un plateau de 11 x 7 mètres maximum).
Rapports scène/salle et le plateau permettent des spectacles de contes, de théâtre, de danse, et des conférences. En revanche, les projections ne sont pas très adaptées.
Adjacent à l’espace scénique, les emplacements d’exposition.

A côté du Garage :

- une salle de théâtre conventionnalel principalement utilisée en ciné -club

- un café culturel

- une bibliothèque gratuite de prêt


Disciplines artistiques et sociales

Un centre de formation de l’acteur.
Depuis son ouverture, le Garage met en place des ateliers pratiques et théoriques (travail sur la voix, le masque, le théâtre d’ombres…) assurés en partenariat avec le Centre de formation du Théâtre Arabe, le programme SIDA et le théâtre de Stockholm et bien sûr la compagnie El Masrah El Badil.

Les choix effectués par l’équipe du Centre culturel/Garage dans ses premières initiatives se rassemblent autour des axes suivant :

- Développement de la conscience de l’humain par l’implication et la pratique.

- Réalisation de savoir faire et travail d’expression et d’écriture.

- Mis en œuvre des valeurs du travail collectif.

- Recherche d’un vrai professionnalisme dans le champs théâtral en dehors du terrain commercial.

- Encouragement à l’expression de soi et à la recherche personnelle dans le domaine théâtral.

Actuellement, le centre culturel développe des activités de formation longue durée dans les domaines du théâtre (jeu, mise en scène, régie technique, administration) en collaboration avec une équipe suédoise et dans le cadre d’une création théâtrale prévue en Mars 2003, mais également dans le domaine du cinéma en ouvrant une session sur deux ans destinée à former une dizaine de jeunes réalisateurs amateurs d’Alexandrie à la réalisation.
Parallèlement, le centre organie des formations d’animateurs à différentes disciplines artistiques, telle l’écriture, le conte, le théâtre d’ombre, le multimédia et les dessins animés. Les animateurs sont amenés à mettre en pratique ces formations dans le cadre des activités d’expression artistique organisée l’été et pendant les vacances avec les enfants.

La programmation est pensée en fonction du rythme de vie de la cité et de la relation à établir avec le public. Elle se répartit sur deux saisons : de septembre à janvier et de février à avril.
Un programme particulier est développé pendant le mois de Ramadan.
Elle comprend autant de diffusion de spectacles provenant de l’étranger, que la découverte de talents dans les domaines musicaux, théâtraux et chorégraphiques égyptiens. Elle soutient aussi les jeunes compagnies et intègrent les initiatives culturelles.
Actuellement, des spectacles sont programmés régulièrement les jeudi et vendredi.

Le café culturel est ouvert tous les jours de 17h à 21h sauf le dimanche.
En été, le Garage se transforme en lieu d’accueil pour de nombreux enfants et jeunes venant parfois de Haute Egypte, faisant à Alexandrie des camps de vacances.


Autres structures présentes sur le site

- Le CEREMED, le Centre de Recherches et d’Etudes pour le Développement Méditerranéen qui en partenariat avec le centre de Sèvres, à Paris vise à promouvoir un dialogue intellectuel et culturel entre les deux rives.


Partenaires financiers

- Fonds propres de la communauté jésuite.

- Pour les projets : apports de la Fondation Ford, de la mission culturelle de la Nederland, du programme SIDA (Suède),….


Réseaux

- Des lieux, structures et compagnies, indépendants au Proche-Orient : le YATF, El Warsha, Théâtre et centre jésuite de Mynia, SHAMS à Beyrouth,

- Système Friche Théâtre à Marseille,….

Mis à jour le lundi 19 mai 2003