La Grainerie - Balma (31)


Nom : LA GRAINERIE
Statut juridique : association loi 1901
Commune et/ou groupement de communes : : Balma fait partie du Grand Toulouse, communauté d’agglomération créée le 27 juin 2000, qui regroupant actuellement 25 communes.

Word - 47 ko
la Grainerie - Balma

Membres : voir carte
Région : Midi- Pyrénées
Département : Haute Garonne
Adresse : 61 rue Saint Jean- 31130 Balma
Site web  : www.la-grainerie.net

Lieu de création des arts du cirque


PRATIQUES ARTISTIQUES ET CULTURELLES


- Genèse du projet  : Installée dans une ancienne menuiserie transformée en lieu de stockage de graines, la Grainerie ouvre ses portes en 1998. Les 2000 m2 disponibles sont alors réorganisés en différents espaces de travail et de répétitions. Autour du bâtiment, un hectare de terrain permet l’installation de structures aériennes, de chapiteaux ou de stationnement. La Grainerie est une « fabrique », dédiée principalement aux arts du cirque qui y trouvent à la fois des espaces d’entraînement, de création, d’administration, de construction et de stockage. A partir de l’Année des arts du cirque 2001-2002, un partenariat s’est construit avec les collectivités et les services de l’Etat. Cette coopération se concrétise en juin 2005 par un déménagement sur le site de Balma Gramont acheté par le Grand Toulouse. L’association est relogée dans des locaux provisoires jusqu’en 2007, année au cours de laquelle elle doit s’installer dans des locaux définitifs avec un espace extérieur dédié à l’itinérance.

Elle a saisi cette opportunité afin de refonder son projet autour de deux axes principaux :
Favoriser le développement des projets artistiques et professionnels autour du cirque :

- Mettre des espaces de travail (entraînement, création) à disposition des artistes et des professionnels pour qu’ils pratiquent leur art,

- Développer une plate-forme de transmission pour l’insertion, la formation et l’accompagnement de projets,

Construire des liens entre artistes, projets artistiques et habitants :

- Favoriser la diffusion du cirque sur le site Grainerie et sur le territoire

- Développer les pratiques amateurs et l’éducation populaire dans une perspective citoyenne

- Développer l’éducation artistique

- Artistes présents sur le lieu  : Un espace d’entraînement pour circassiens est accessible sur adhésion chaque après midi. Quatre salles de travail et un espace chapiteau extérieur permettent de répéter, de suivre des stages. Un planning enregistre les réservations : avec participation aux frais ou mise à disposition gratuite. Les périodes de travail peuvent être très variable : d’une demi-journée à plusieurs mois plusieurs mois. Si les 9 /10 des espaces sont en rotation, des équipes permanentes, présentes au CA de la Grainerie, disposent de bureaux : les Acolytes (bureau mutualisé assurant l’administration et la gestion de tournée des compagnies de cirque Acrostiches et Prêt à Porter), Plein Gaz (compagnies et organisme de formation professionnelle en direction des artistes du spectacle vivant), l’Agit (compagnie de théâtre itinérant), le Point d’Ariès (compagnie de formes animées), Par Haz’art,(organisation de Boudu la Jongle à Castanet Tolosan).

- Disciplines présentes  : arts du cirque, croisés avec d’autres pratiques artistiques telles que le théâtre, la danse, la musique, la photographie...

- Action culturelle  :

Partenariats avec les associations du quartier  : Les équipes de la Grainerie ont impulsé plusieurs événements sur la commune de Balma, contribuant à créer des échanges avec les habitants : stages et journées de sensibilisation aux arts du cirque, création d’ateliers cirque avec la MJC depuis 2003, participation aux carnavals en 2002 et 2003, actions dans plusieurs quartiers de Balma à l’occasion des temps forts : 1, 2, 3 cirque en février 2002, Carrément Cirques ! en juin 2005. Une rencontre de 300 acrobates amateurs et professionnels, Accros d’acro s’est tenue en avril 2003 à la Grainerie. La rencontre des écoles de cirque de Midi-Pyrénées, organisée par la fédération régionale FREC a ouvert Carrément Cirques !

Partenariats sur l’agglomération toulousaine  : Pour 2006 un partenariat est mis en place avec la compagnie De Trop afin d’organiser Autant Voler ! manifestation sur le thème du cirque aérien. Construite autour de trois axes, (une rencontre, des temps de diffusion, un espace poétique visant à construire des liens avec les habitants), la manifestation sera développée à l’échelle de l’agglomération toulousaine. En lien avec les écoles du Lido de Toulouse, du Pep’s à Blagnac et d’autres acteurs locaux, la Grainerie propose d’appuyer, de développer des projets de pratique amateur pour les enraciner sur le territoire. Le renforcement de son équipe salariée le rend possible. Dans ce cadre, en partenariat avec la CAGT, la Grainerie a initié une étude pour faire un état des lieux de la pratique amateur sur le Grand Toulouse et étudier les possibilités de partenariat avec les acteurs socio-éducatifs du territoire. Cette étude, qui pointe le fait que les pratiquants sont pour la plupart issus des classes moyennes, a débouché sur un programme d’actions qui valorise le travail des artistes accueillis sur le lieu en termes de lien social au travers de partenariats avec des acteurs des quartiers proches (MJC, Ecoles, CLSH et CLAE, Association de 3eme âge, Club de prévention, services municipaux et départementaux jeunesse et insertion, fédération d’éducation populaire...).

Accueil d’artistes  : depuis 1998, plus de deux cents artistes de cirque ont pu s’entraîner dans ce lieu et plus d’une centaine d’équipes du spectacle vivant ont pu répéter et créer. L’association veille à conserver un équilibre dans la mise à disposition des espaces entre les compagnies confirmées et les compagnies émergentes, entre le cirque et le spectacle vivant et à diversifier les esthétiques. Stages, ateliers : cours et stages pour adultes, ateliers ouverts à tous mise en place de stages en direction de jeunes notamment handicapés, ou en difficulté sociale et économique. La Grainerie propose de contribuer à la diversité culturelle en proposant des stages aux thématiques croisées, cirque et hip hop par exemple.

Lieu de ressources  : La Grainerie se conçoit comme un espace ressource, une plateforme d’échange de savoir où la proximité de personnes aux expériences, compétences, savoir-faire divers favorise l’émulation et la création d’un savoir collectif. L’association réfléchit avec ses partenaires et notamment le Lido à la façon de valoriser, et de formaliser cette dynamique. Elle prévoit de mettre en place un espace de documentation avec accès internet, ainsi qu’une pépinière pour favoriser le développement de projets économique autour du cirque. L’association est également membre du COUAC (Collectif Urgence d’Acteurs Culturels), association de type collégiale qui réunit une soixantaine d’acteurs culturels de l’agglomération toulousaine. Le COUAC a été fondé à partir du constat qu’il n’y avait pas, dans l’agglomération toulousaine, de lieu de réflexion et de coordination, ni d’outil de proposition en matière de développement de la politique culturelle dans les champs non couverts et pris en charge par l’institution. Grâce à l’embauche d’un deuxième salarié, ce réseau va pouvoir concrétiser dés 2006, la mise en place d’un centre de ressources en lien avec ses adhérents.


CONTEXTE TERRITORIAL


- Contexte démographique  : La capitale régionale, Toulouse, abrite 35 % de la population de Midi-Pyrénées. La ville de Balma située à l’est de Toulouse, a connu une croissance démographique rapide : elle a fait partie des premières communes à être touchées par l’étalement urbain. La population de Balma a vu sa croissance démographique décoller dès 1975, avec une accélération depuis 1990 ; elle totalise aujourd’hui 12 588 habitants.

- Contexte géographique  : Première région de France par sa superficie, Midi Pyrénées se caractérise par un vaste espace rural et un réseau de villes moyennes. L’association la Grainerie est située dans une petite commune à la périphérie de Toulouse, Balma est partie prenante de la communauté d’agglomération.

- Rapport avec la ville-centre  : proche banlieue de Toulouse. La Grainerie est située en terminus de la ligne A du métro et en bordure du périphérique

- Situation du logement  : Balma a une image de commune résidentielle riche : les maisons individuelles, notamment du pavillonnaire de haut standing sur de grandes parcelles, ont vu leur rythme de construction s’accélérer parallèlement à la croissance démographique. Le foncier est très cher à Balma, mais les réserves foncières existent.

- Contexte artistique  : La répartition des structures culturelles est à l’image de celle de la population à savoir très dense à Toulouse et dans son agglomération mais on note cependant un manque de structures de création pluridisciplinaires adaptées aux besoins d’artistes de rue ou de cirque. A Toulouse, des acteurs et des artistes se sont fédérés pour mutualiser leurs moyens afin de créer et développer les outils et les services dont les équipes artistiques avaient besoin pour conforter leur pratique et amplifier leur rayonnement. Solidaires et citoyens, ils se sont rapprochés d’autres acteurs locaux avec lesquels ils partageaient les mêmes difficultés (besoin d’espaces, fragilité économique, besoin de reconnaissance). C’est tout un champ alternatif et innovant qui se fédère en créant le Collectif d’Urgence d’Acteurs Culturels : le COUAC en 2000. A la même époque, le ministère de la culture commande le Rapport Lextrait qui constate au niveau national le « foisonnement de projets » de « friches, laboratoires, fabriques, squats... » représentatifs « de nouvelles pratiques artistiques ». Sur le Grand Toulouse, les trois structures de la commission « lieux » du COUAC sont reconnues et les nouvelles installations de l’Usine, de Mix’Art Myris, et de la Grainerie sont intégrées au contrat d’agglomération. La communauté d’agglomération appuie la logique d’itinérance : en soutenant la compagnie de théâtre l’AGIT, équipe de la Grainerie, et en affirmant la nécessité d’un espace chapiteau permanent à Balma Gramont. De l’autre côté du périphérique, à une station de métro, le chapiteau du nouveau Lido sera ouvert en 2007. Cette proximité géographique constitue une opportunité pour les arts du cirque. Les synergies déjà existantes entre le Lido et la Grainerie pourront se renforcer et développer une « maison du cirque toulousain », un pôle d’activités de premier plan du local à l’international.


MODE D’OCCUPATION DU LIEU


- Initiative publique  : Depuis juin 2005, la Grainerie est relogée par le Grand Toulouse, grâce à une convention précaire, dans un ancien camp militaire qui fait l’objet aujourd’hui d’un projet global de l’agglomération (formation, habitat, bureaux). Jusqu’en décembre 2006, elle dispose de plusieurs bâtiments, mis en conformités, et d’un espace chapiteau provisoire. Les bâtiments définitifs et l’espace chapiteau permanent doivent être livrés entre janvier et mai 2007.


ACCOMPAGNEMENT DES POUVOIRS PUBLICS


- Partenaires financiers  : mise à disposition des bâtiments et participation aux fluides, politique de la ville : Grand Toulouse, aides à l’emploi permanent : DRAC, aide au fonctionnement et aux projets :Ville de Balma, Conseil Général Haute-Garonne, Conseil Régional Midi-Pyrénées

- Compétence de l’agglomération en matière culturelle  : Le Grand Toulouse, n’a pas pris la compétence culturelle. Par contre, elle est compétente en matière de politique de la ville et en matière de « construction, aménagement, entretien et gestion des équipements culturel et sportifs communautaires ». Elle a inscrit le projet Grainerie dans le volet culturel du Contrat d’agglomération du Grand Toulouse, signé le 3 novembre 2003. Le schéma directeur d’aménagement culturel de l’agglomération, prévu dans ce contrat d’agglomération, est en cours : il doit se finaliser ce premier trimestre 2006.


FONCTIONNEMENT DU LIEU


- Organisation  : De 1998 à 2002, le lieu Grainerie a été géré par l’association Saltobrank. En novembre 2002, l’association « la Grainerie » est fondée. Une collégiale regroupe les structures permanentes et un représentant des usagers. A l’occasion de la nouvelle installation à Balma Gramont en juin 2005, une refonte de l’association est faîte, dans le cadre d’un Dispositif Local d’Accompagnement. Un Conseil d’Administration et un Bureau sont mis en place. Le CA est composé de 16 membres au maximum répartis en 4 collèges : les équipes permanentes (9 personnes maxi), des personnes qualifiées (5 maxi), les salariés (1 personne), et les usagers (1 personne). L’association s’appuie sur des commissions techniques (gestion de la vie quotidienne, orientation artistes...). Une équipe de 6 salariés, embauchés à l’aide de contrats aidés ou intermittents, est opérationnelle en septembre 2006

- Principes de gestion du lieu  : mutualisation des moyens.


POLITIQUE DE LA VILLE / ANRU


- Contrat de ville  : La communauté d’agglomération a signé un contrat de ville en 2000. La Grainerie a mené des actions avec la mairie de Balma en direction de deux quartiers : la Marqueille et Lasbordes-Noncesse. Suite à l’étude réalisée en 2005 sur la pratique des arts du cirque sur le Grand Toulouse, la Grainerie veut développer, dès 2006, des actions dans les quartiers est de Toulouse, situés à quelques centaines de mètre de la Grainerie, de l’autre côté du périphérique. Une action interquartier et interculturelle (Mirail, Empalot, quartier est Balma...) est programmée en novembre 2006.

-  Signalons que certaines équipes permanentes de la Grainerie sont associées à des projets s’inscrivant dans le cadre de la politique de la ville. Plus particulièrement l’AGIT qui développe des actions itinérantes sur les espaces de loisirs du grand Toulouse. Elle a construit des partenariats forts avec des acteurs du quartier d’Empalot.

Mis à jour le mercredi 5 mars 2014