La Gare à Coulisses - Eurre


Identification Fonctionnement Démarche Organisation
IDENTIFICATION – LOCALISATION - CONTACT
  • Nom du lieu et/ou de la démarcheLa Gare à Coulisses
  • ContinentEurope
  • PaysFrance
  • Ensemble RégionalRhône Alpes
  • Région administrativeDrôme
  • Ville / CommuneEurre
  • AdresseEcosite
  • Code postal26400
  • Telephone04 75 40 67 72
  • Fax04 75 25 09 65
  • Courriel generalkiosque@transe-express.com
  • Site Internethttp://gare-a-coulisses.over-blog.com/
  • Responsable(s)Direction : Brigitte Burdin, Gilles Rhode Coordination : FERRY Céline
Date de création: 2 mai 2012
Date de modification: 4 mai 2012
FONCTIONNEMENT
  • Nom de la structure juridiqueTranse Express
  • Statut juridiqueAssociation
  • Date de création de la structure juridique1993
  • Nature de la propriété actuelleprivé non lucratif
  • Modalité d’occupation location
  • Equipe – OrganigrammeDirection_Brigitte Burdin, Gilles Rhode
    Coordination_Céline Ferry
    Comptabilité_Olivier Tholozan
    Communication et relations publiques_Natacha Faillet et Angelina Lombardo
    Technicien_Alexandre Douchet
    Gardien-factotum_Florent Umhauer
    Accueil_Valérie Thomas
    Cuisinier_Pierre-Luc Feschet
    Entretien_Audrey Chadwick

  • Modalité & dispositif d'évaluation du projetBilan trimestriel avec le CA et bilan annuel avec les partenaires institutionnels.
DEMARCHE – IDENTITE
  • Enoncé du projetBase des arts de la rue en Val de Drôme.
  • Genèse & Histoire du projetLe projet voit le jour en 2007, basé sur une ancienne base TGV devenue Ecosite. La Gare à Coulisses a été financée par l'Europe, le Ministère de la Culture, la Région Rhône Alpes, le Département de la Drôme et la Communauté de Communes du Val de Drôme. Cette dernière est propriétaire des locaux qu'elle loue à la Gare à Coulisses.
  • Activités – Pratiques culturelles & sociales – Disciplines artistiques• Un lieu de création
    La base des arts de rue est un laboratoire où s’inventent, se développent et se testent les formes qui permettent aux artistes de mettre en scène la ville.
    C’est un lieu de métissage des pratiques artistiques (arts plastiques, théâtre, danse, art forain, rock, humour, vidéo, percussions, opéra, feu, lumière, prouesses, cirque...). C’est un espace de jeu où se croisent des énergies : créateurs, techniciens et interprètes lancent des passerelles entre les disciplines et expérimentent de nouvelles formes de pratique et d’expression.
    C’est un espace de fabrication équipé et encadré pour la construction de structures, de machineries et de décors, de costumes et d’accessoires.

    • Un lieu de diffusion
    La base des arts de la rue est un lieu de diffusion fondé sur la rencontre entre un territoire et des équipes artistiques. L’équipe de la Gare organise chaque année autour du Kiosque à Coulisses et de son théâtre de verdure une programmation visuelle et musicale. Elle propose également des sorties d’ateliers d’équipes artistiques en résidence. Parallèlement, elle participe à des co-réalisations hors les murs avec les partenaires culturels locaux.

    • Un lieu de production
    Implantée de façon permanente sur le site, la compagnie Transe Express y développe son travail artistique, la création de ses spectacles, la direction de projets, la diffusion de ses créations, son administration et l’organisation de ses tournées. C’est également un pôle ressource des arts de la rue, un lieu de documentation et d’information dédié aux professionnels. Lieu de vie et d’accueil pour les artistes dans leur pratique quotidienne, les équipes permanentes, celles de passage, c’est un lieu de partage d’expérience, de confrontation et de rencontres.

    • Un lieu de formation
    Contribuant à l’émergence et la professionnalisation de créateurs, interprètes et techniciens, des ateliers réguliers et des stages d’initiation aux formes artistiques et techniques du spectacle sont organisées à destination des publics amateurs. Parallèlement, la formation professionnelle sera développée en partenariat avec les structures de formation.
  • Action(s) culturelle(s) de territoire – Co-production(s) avec les populationsDepuis l'ouverture de la Gare à Coulisses en octobre 2007, notre volonté est de nous inscrire dans le territoire du Val de Drôme, de travailler en concertation avec les associations locales et de nous impliquer dans les projets culturels. La pertinence de cet objectif s'est à maintes fois vérifié : la Forêt Sens Dessus de Saoû, la Fête du Picodon et le Crest Jazz Vocal avec les rencontres de fanfares ou des actions à Aouste-sur-Sye, Livron, Chabrillan, Loriol ou Piegros pour le festival Danse au Fil d’Avril. En 2011 encore, nous avons cherché a apporter une véritable plus value artistique aux évènements locaux!
  • Artistes(s) &/ou équipe(s) associé(s)Résidences permanentes
    Lieu de vie de la Compagnie Transe Express, les espaces de jeu accueillent régulièrement les répétitions de la compagnie en résidence permanente.
    • Répétitions hebdomadaires des équipes de percussionnistes et d’aériens
    • Mise en œuvre de créations éphémères
    • Préparation des numéros de prouesses
    • Raccord des spectacles de répertoire (Lâcher de Violons, Maudits Sonnants...),
    • Répétitions régulières des équipes musicales.

    Résidences régulières
    Cie S_GangstAfro et Iyelos : se réunit plusieurs fois par an au Kiosque pour les répétitions de leurs morceaux où se mêlent sonorités brésiliennes, rythmes cubains, danse africaine et funky attitude. Sandunga participe de plus aux créations de la cie Transe Express et co organise des soirées de la Gare à Coulisses.

    Les 3 Moustiq’R_ chansons irrévérencieuses : se sont retrouvés régulièrement cette année en Salle Bleue pour la création d’un répertoire et la préparation des concerts. Formation musicale composée de six musiciens aux compositions originales réalistes et engagées qui a, en novembre, enregistré son nouvel album en transformant la salle bleue en salle d’enregistrement.

    La Pekno Parade_fanfare du Val de Drôme : investit la Salle Bleue avec ses cuivres tous les lundis soirs. Elle coorganise des soirées ainsi que la rencontre de fanfare.

    Les Caméléons_batucada et sa vingtaine de musiciens se retrouvent au Kiosque tous les mardis pour des répétitions musicales et chorégraphiques.

    Rhinofanpharyngite_ cuivres spectaculaires : Ce Brass-Band jubilatoire, mi fixe mi déambulatoire distille à domicile un virus contagieux et tous terrains. Il participe de plus aux créations de la cie Transe Express.

    Style Drôme_Steel-Band : se compose actuellement de 18 musiciens, percussionnistes et joueurs de steel-drums et amènent un peu de Trinidad dans la salle musique de la Gare à Coulisses..

    Marianne Martinelli_danse : Danseuse au sein de plusieurs compagnies, nous avons soutenu Marianne Martinelli dans la création d'un solo sur la thématique de l'évolution de l'Homme.

    Patricia Pereira_Danseuse de la compagnie Caméléon : Patricia Pereira se lance dans l’écriture d’un solo sur la culture brésilienne et sa perception en Europe.
  • Résidence(s) de courte & moyenne duréeLes équipes artistiques qui le souhaitent peuvent être accueillies à la Gare à Coulisses sous forme de résidences régulières ou ponctuelles. Les résidences régulières sont réservées aux artistes implantés sur le territoire pour leurs entraînements hebdomadaires et leurs périodes de répétition. Un contrat annuel est passé.
    Les résidences ponctuelles sont ouvertes aux artistes s’impliquant dans l’espace public qu’ils appartiennent ou non au monde des arts de la rue. Des résidences de 3 jours à 3 semaines sont organisées sur une base de troc. Les compagnies accueillies sont invitées à jouer leur création en échange de la mise à disposition des locaux.
  • Principal(aux) Partenaire(s) direct(s) public(s) & privé(s)Gare à Coulisses est financée pour son fonctionnement par la DRAC Rhône Alpes, la Région Rhône Alpes, le Département de la Drôme, la Communauté de Communes du Val de Drôme et la commune de Eurre.
    Ses projets sont aussi soutenus par la SACD.
  • Membre du réseauDepuis 2007, un réseau informel est structuré autour des quatre principaux lieux de résidence émergeant en Rhône Alpes : les Ateliers Frappaz à Villeurbanne, En Cours, le lieu de la Cie Komplex Kapharnaüm, l’APSOAR à Annonay et la Gare à Coulisses. Ce réseau a notamment permis de suivre la Cie Louxor dans un circuit de résidences itinérantes.
    Parallèlement la Gare à Coulisses tisse des liens avec la Cascade, lieu de la Cie les Nouveaux Nez à Bourg St Andéol. De fréquents échanges ont permis de mutualiser des déplacements d’artistes et de profiter de la venue de certaines Cies pour présenter le spectacle dans les deux lieux.
    Enfin, la Gare à Coulisses organise régulièrement des rencontres des lieux de spectacles locaux afin d’échanger sur les programmations respectives et de favoriser l’émergence de partenariats.
  • CommentairesMembre de la Fédération des Arts de la Rue
ORGANISATION & AMENAGEMENT SPATIAL
  • Organisation spatiale actuelleL'Atelier (6m sous plafond)
    + Atelier construction bois et fer_120 m2
    + Atelier décors et accessoires_60 m2
    + Bureau des techniciens_20 m2
    + Salle de musique et petite régie_70 m2
    + Espace de stockage_450 m2

    La Maison :
    + Foyer des artistes, bar, cuisine_80 m2
    + Salle de réunion_30 m2
    + Atelier couture et buanderie_50 m2
    + Bureaux cie Transe Express_130 m2

    Le Kiosque (8 à 10m sous plafond) :
    + Espace pouvant accueillir du public,
    ouvert à l’extérieur sur un théâtre de
    verdure_200 m2 dont 100 m2 de plancher

    Espaces Extérieurs :
    + Théâtre de verdure_500 m2
    + Cour stabilisée permettant le montage
    d’un chapiteau ou d’un PALC_1000 m2
    + Espace aménagé pour caravanes et roulottes
  • Ancien usagebâtiment neuf
  • Année de fondation du bâti d’origine2007
  • Année d'implantation de l'activité culturelle2007
  • Mise aux normes de sécurité – Accueil du publicsite aux normes pour l'accueil du public
  • Requalification urbaineImplantation sur l'Ecosite d'Eurre
  • Milieu d'implantationMilieu rural
  • Contexte Socio-géographique – Démograhique & territorialeCharnière entre deux régions, la Provence et le Dauphiné, la Drôme est inventive et entreprenante ! Elle héberge de nombreux artistes qui trouvent là terre d’échange et d’inspiration. Les lieux consacrés à la diffusion se sont multipliés en cette dernière fin de siècle (le Bel image à Valence, le Train théâtre à Portes-lès-valence, les Cordeliers à Romans, l’Eden à Crest, le Centre d’art contemporain à Montélimar...). Mais curieusement, les espaces partagés consacrés à la création font cruellement défaut, qu’il s’agisse des arts plastiques, de la danse, du cirque. La musique et le théâtre en sont à “détourner” les lieux de diffusion ou d’enseignement au profit de l’élaboration de leur spectacle.