La Fabrique Culturelle des Anciens Abattoirs - Casablanca

Site web : www.abattoirs-casablanca.org


Identification Fonctionnement Démarche Organisation
IDENTIFICATION – LOCALISATION - CONTACT
  • Nom du lieu et/ou de la démarcheNom du Lieu, de l'espace, du projet et/ou de la démarcheLa Fabrique Culturelle des Anciens Abattoirs de Casablanca
  • ContinentAfrique
  • PaysMaroc
  • Région administrativeGrand Casablanca
  • Ville / CommuneCasablanca
  • Adresserue Jaafar el Barmaki
  • Code postal20000
  • Courriel generalabattoirs.event@gmail.com
  • Responsable(s)Merci de nous indiquer le contact du ou des responsables généraux (artistique & administratif) : Nom(s) Prénom(s) - Fonction(s)Dounia Benslimane, coordinatrice; Tarek Bouali, rgisseur gnral; Aadel Essaadani, responsable technique;
Date de création: 15 mai 2012
Date de modification: 15 mai 2012
FONCTIONNEMENT
  • Nom de la structure juridiquecasamemoire
  • Statut juridique(ONG, association, SCOP type SARL ou SA, SARL…)association
  • Date de création de la structure juridique1995
  • Propriétaire actuella ville de Casablanca
  • Nature de la propriété actuellePrivé lucratif, privé non lucratif, public, autrepublic non lucratif
  • Modalité d’occupation squat, prêt, location, achat…prêt
  • Equipe – OrganigrammeNom(s) + Prénom(s) + Fonction(s) - Selon la présentation habituelle dans votre structure (artistique, administrative, communication, technique…) Dounia Benslimane, coordinatrice artistique;
    Tarek Bouali, rgisseur gnral;
    Aadel Essaadani, responsable technique;
  • Modalité d'organisation – GouvernancePar qui et comment sont prises les décisions structurelles, quels sont les dispositifs de coordination et de décision collective ?La fabrique accueille un collectif d'associations artistiques, dont la coordination assure par l'quipe administrative. C'est l'association casamemoire, pour la sauvegarde du patrimoine du XXme sicle, qui est l'interlocuteur des autorits.
  • Modalité & dispositif d'évaluation du projetDispositifs élémentaires d'évaluation des actions & dispositifs d'évaluation globale de la démarcheLe projet a bnficier de l'expertise d'architectes qui ont confirms la faisabilit et l'intrêt de la reconversion des Abattoirs en fabrique culturelle. Ils ont tablit des plans prcis pour cette reconversion qui n'attend plus que l'aval de la ville.
  • CommentairesLa fabrique culturelle a djà fait depuis son ouverture en 2009 ses preuves en matire d'accueil des artiste et des publics. Pour aller plus loin il ne lui manque aujourd'hui qu'une mise à disposition des lieux de dix ans, qui nous permettrait de voir le financement et la programmation au long terme.
DEMARCHE – IDENTITE
  • Enoncé du projetEnoncer en quelques lignes les objectifs prioritaires actuels qui font l'identité et la singularité du projet. Attention, cette partie est utilisée telle quelle comme sous titre de la fiche.La Fabrique Culturelle est un espace ddi à la cration artistique urbaine, la diffusion et la formation toutes disciplines confondues (arts vivants, arts enregistrs, street-arts, arts plastiques et arts appliqus).

  • Genèse & Histoire du projetFaire apparaître les dates & moments cléEn 2008, la ville de Casablanca a t à l'initiative d'un projet de reconversion de l'espace; un collectif d'association a alors inaugur la fabrique avec l'vnement pluridisciplinaire des "Transculturelles". Le bâtiment date de 1922, a t oprationnel jusqu'en 2000 et est situ à Hay Mohammadi, un des premiers quartiers ouvrier et industriel de la ville. Il s'agit d'un espace de 53 700 m2 dont plus de 22 000 m2 bâtis. Ce patrimoine architectural rcent de la ville est inscrit à la liste des monuments nationaux (Arrêt n°1.301.03 du 27/06/2003 – Bulletin Officiel n°5134 du 14/08/2003).
  • Activités – Pratiques culturelles & sociales – Disciplines artistiquesDomaines privilégiés d’activité – Disciplines artistiques majeures - Principales Pratiques culturelles & sociales Le lieu a accueilli depuis 2009 plus de 200 artistes, et runi plus de 400 000 visiteurs de tous les horizons : habitants du quartier, tudiants trangers, amateurs de tout le pays, professionnels du monde entier. Fidle à sa dynamique de projet, la programmation se partage entre les rendez-vous ritualiss, les rsidences artistiques, et les temps de formation. La fabrique reste un lieu public rgulirement investit par des confrences, des tournages ou shooting photo et un lieu de rendez-vous quotidien des enfants et des jeunes.
  • Action(s) culturelle(s) de territoire – Co-production(s) avec les populationsNom de l'action + date + énoncé rapide. Pour plus de développement, une fiche spécifique pour chaque action significative peut être établie. Merci de se référer à la partie "Proposer une action".Chaque activit accueillie à la fabrique est destine avant tout au public de proximit (les habitants du quartier Hay Mohammadi) et entend oeuvrer pour la mixit sociale. L'accs aux spectacles leur est garanti par l'entre libre, et le travail de sensibilisation passe par les ateliers de dcouverte. Nous travaillons pour cela en collaboration avec l'association Initiative Urbaine qui runi les jeunes du quartier.
  • Artistes(s) &/ou équipe(s) associé(s)Nom + Descriptif rapide + contact (mail + lien Internet). Pour les associé(s), merci de nous indiquer les modalités.Le Collectif des Abattoirs:

    AMC mode
    Compagnie Beldi Roumi
    Casa del Arte
    X Games
    EAC L'Boulvart
    Arts Mtisses
    Casaprojecta
    la Fondation des Arts Vivants
    La Source du Lion
    la Compagnie 2KFar
    l'UMJI
    Extramuros
    Beldi Roumi
  • Résidence(s) de courte & moyenne duréeMerci de nous indiquer les modalités des résidences.Les candidats à une rsidence aux abattoirs doivent prendre contact avec l'quipe de coordination afin de planifier avec le calendrier des activits et la disponibilit des lieux. Une fiche technique doit être fournie afin de dterminer les besoins de chacun selon les capacits matrielles de la Fabrique.
  • Principal(aux) Partenaire(s) direct(s) public(s) & privé(s)Nom + Descriptif rapide + contact (mail + lien Internet). Merci de hiérarchiser par ordre d'importance.La ville de Casablanca octroi une subvention d'un million de dirhams par an auquel s'ajoute la participation des sponsors occasionnels selon les activits.
  • Membre du réseau Artfactories/Autre(s)pARTs
  • Membre du réseauNom + Descriptif rapide + lien InternetArterial Network
ORGANISATION & AMENAGEMENT SPATIAL
  • Organisation spatiale actuelleDescriptif de l'infrastructure, des espaces disponibles (superficie, usage, etc.) - Espace Beyrouth ou hall aux cuirs: 720 m², couvert, Confrences, dbats, ateliers, expositions, rsidences artistiques, thâtre, projections.
    - Espace boucherie: 4500 m², couvert; expositions, installations et performances, projections, dfil de mode, rptitions, thâtre, ateliers, confrences
    Espace Bureaux,700 m², couvert, formations, ateliers, Confrences, dbats, rencontres et forums, tournages.
    - Hall d'intercommunication: 2400 m², couvert; performance, cirque, thâtre de rue, rojections, shooting photo, installations, dfil de mode, scne de musique, tournage
    - Souk associatif et chapiteau: Cirque, Musique/danse, rptitions, rsidences artistiques, thâtre, projections, parcours, Jam session
    Espaces plein air: spectacles (musique, danse, thâtre), comptition break dance et skateboard, ateliers.
  • Ancien usageabattoirs
  • Année de fondation du bâti d’origine1922
  • Année d'implantation de l'activité culturelle2009
  • Reconfiguration – Requalification architecturale & fonctionnelleDescriptif des transformations (récuparation / réhabilitation / restructuration)depuis l'arrivée dans le lieu, passées / en cours / à venir (dater)Les diffrents acteurs du lieu s'efforcent aujourd'hui de maintenir le lieu en tat de fonctionnement par des travaux de nettoyage et de rafraîchissement. Mais un grand projet de rhabilitation a t dvelopp par des architectes, dvouant chaque espace à une pratique artistique tout en respectant l'identit de lieu.
  • Mise aux normes de sécurité – Accueil du publicPlusieurs tudes ont t menes:
    -tude de l'impact environnemental et social
    - tude financire
    - tude de risque et de scurit
    - diagnostique technique
    Qui ont men à des pistes de rhabilitation et de scurisation des lieux.
  • Requalification urbaineOpération de réhabilitation ou de restructuration du quartier et/ou du tissu urbain environnent.1-Sauver un bâtiment faisant partie du patrimoine architectural moderne et le protger
    des convoitises des nombreuses spculations immobilires
    2- Mettre à disposition des artistes des espaces de cration, diffusion et formation par disciplines: arts vivants, arts enregistrs, street-arts, arts plastiques et arts appliqus.
    3- Être un lieu d’change culturel et artistique tout en tant un projet phare de la ville voire du pays
    4- Permettre l'accs au lieu à un public de tous les horizons, initi ou non
    5- Intgrer les associations de quartier, les commerçants et les habitants dans le projet par le biais d'activits communes
  • Milieu d'implantationMerci de nous préciser le milieu d'implantation du lieuLe secteur culturel et artistique marocain souffre normment de l'absence
    totale de politiques culturelles qui soutien la cration, la diffusion et la formation des
    artistes. Un espace d'expression tel que la Fabrique culturelle des Abattoirs apparaît comme une ncessit pour la scne contemporaine marocaine. L'avidit avec laquelle les jeunes accueillent chaque proposition (spectacle ou atelier) montre bien ce manque à combler.
  • Contexte Socio-géographique – Démograhique & territorialeLe quartier des Abattoirs, Hay Mohammadi est le quartier ouvrier le plus ancien de la ville. Il est marqu une tradition ouvrire et rsistante depuis l'poque du protectorat. Il s'est aussi rvl être un vivier de talents nationaux et internationaux dans les domaines du sport, et de la musique notamment. Il souffre pourtant encore aujourd'hui d'une certaine marginalisation par rapport au reste de la ville.