L’Office - Pointe Noire


Contact

Nom de la structure responsable : L’Office, Unité expérimentale pour la création et la diffusion du patrimoine utopique et virtuel de la Ville de Pointe-Noire.
Type de structure responsable du lieu : Association
Porteurs du projet : Espace Culturel YARO (Congo) et AUDIO CREATION (France)
Continent : Afrique
Pays : Congo-Brazzaville
Tel : +242 35 18 48
Contact : Philippe Monvaillier / Pierre Claver Mabiala
e-mail : Phil.m@webmail.co.za / bivelasyaro@yahoo.fr

Description

La côte sauvage, les palmiers et les bougainvilliers, le Royaume de Loango, le soleil équatorial, la pêche en pirogue, les plates-formes pétrolières, l’hospitalité des ponténégrins, les charmes des ponténégrines sont autant d’arguments qui devraient faire de la région de Pointe-Noire une destination touristique majeure.
Mais de touristes, il n’y en a point ! L’incroyable gâchis sera toutefois corrigé, avec l’arrivée prochaine de : L’Office, un centre de création et de diffusion artistique consacré à l’émergence d’un folklore imaginaire et utopique qui ne demande qu’à être développé.
Écrivains locaux, danseurs, peintres, musiciens, journalistes en herbe ou confirmés, artistes de tout poil, dessineront les contours d’une ville rêvée, imaginée, associeront tradition et innovation, développement et utopie, exploreront des territoires réels et virtuels encore vierges, notamment à travers l’usage d’outils technologiques ultramodernes mis au profit de l’incongruité, du dadaïsme, du n’importe quoi.
Penser mondialement et agir localement, marier tiers-monde et troisième millénaire, engager le tourisme Ponténégrin vers des lendemains qui chantent, telles sont les ambitions hautement affirmées de cette expérience insolite et audacieuse, menée à l’échelle d’une ville à l’urbanisme hasardeux, à l’économie exsangue, au développement contrarié.

Ancien usage : local + cabane typiquement congolaise faite de brique et de brocs + une structure itinérante
Environnement : ville
Date de fondation : projet en cours d’élaboration
Type d’occupation : location


Infrastructures

1 - L’Unité de production

C’est l’espace central de rencontre, de discussion, d’apprentissage et de création, équipé d’outils numériques pour l’édition graphique, sonore et vidéo, pour l’intégration internet et la gestion d’interactivité en temps réel. L’unité de production est installé dans un local loué pour une année et aménagé en studio de création numérique, salle de répétition, ateliers de fabrication. Cet espace accueille également les ateliers pédagogiques.

2 - A Pointe-Noire, la "Maison Mère"…

La "Maison Mère" de l’Office sera un kiosque de bois et de tôle, une cabane typiquement congolaise faite de briques et de brocs, mais bourrée d’électronique, de gadgets en tout genre, de produits très dérivés, d’archives filmées consultables à volonté, de petits spectacles, d’installations interactives ludiques... au service des visiteurs et des habitants. La "Maison Mère" est installée dans les rues de Pointe-Noire et fonctionnera de façon permanente à partir de janvier 2004.

3 - …et dans le monde, le "Deuxième Bureau"

A l’invitation de festivals ou de toute autre manifestation artistique, en Afrique ou ailleurs, le "Deuxième Bureau", avatar de la "Maison Mère", est la structure itinérante de l’Office et se fera l’ambassadeur de la cité congolaise en dévoilant les mille et uns attraits de son folklore utopique, virtuel, multicolore et sensationnel, par le biais de conférences, d’expositions, de spectacles de rue, de projections, de publications…


Disciplines artistiques et sociales

L’Office se donne pour fonctions de :

FEDERER
artistes, éducateurs, acteurs socioculturels congolais en vue de l’élaboration d’une identité urbaine riche des héritages du passé, des contradictions actuelles et des rêves de demain.

SENSIBILISER
les artistes congolais aux pratiques transdisciplinaires et aux potentialités de l’art numérique pour l’émergence de nouvelles formes, d’esthétiques insolites, d’attitudes croisées.

PRODUIRE
dans les domaines de la création visuelle, linguistique, musicale, corporelle, urbanistique… des œuvres utopiques ou virtuelles à inscrire à l’Inventaire du Patrimoine Utopique de la Ville de Pointe-Noire.

TEMOIGNER
auprès de la population ponténégrine, de la vitalité de ce Patrimoine Utopique par l’installation d’un kiosque proposant performances, expositions, artisanat, installations interactives…

COLPORTER
dans le reste de l’Afrique et partout ailleurs, l’image pleine d’avenir d’un mariage harmonieux et sans complexes entre des pratiques traditionnelles et de nouveaux modes de communication.

Mis à jour le mardi 29 avril 2003