EMPLOIS-JEUNES DANS LES ARTS DE LA RUE ET ARTS DU CIRQUE - HORSLESMURS

tude ralise par HorsLesMurs - Janvier 2004 - 27p.


Entre 1997 et 2002, on estime 500 le nombre de postes emplois-jeunes qui ont t crs par prs de 300 structures professionnelles des arts du cirque et des arts de la rue (compagnies, festivals, lieux de diffusion, coles...). On peut parler ici d’un vritable effet d’aubaine pour ces secteurs d’activit en plein dveloppement, qui taient confronts de nouveaux besoins en termes de structuration et de professionnalisation sans pour autant en avoir les moyens financiers. HorsLesMurs a par ailleurs largement accompagn ce mouvement en dfinissant au sein d’un accord-cadre un profil de charg de dveloppement, en proposant des modules de formation spcifiques ces activits et en assurant une information et un conseil rguliers aux employeurs et aux emplois-jeunes.

La majorit des conventions emplois-jeunes arrivent chance entre 2004 et 2006, ce qui pose ds aujourd’hui avec une particulire acuit la question de la consolidation des postes et de la prennisation des emplois. l’heure o la rforme de l’assurance chmage des intermittents du spectacle est dans tous les esprits et o rgne au sein de ces structures relativement peu subventionnes un fort climat d’inscurit sociale, l’avenir de ces emplois est de plus en plus li, non seulement au dveloppement des activits de la structure employeuse, mais bien son existence mme.

Entre avril et mai 2003, HorsLesMurs a ainsi procd une enqute partir des 268 structures repres dans son fichier pour avoir sollicit le dispositif Nouveaux Services - Emplois-Jeunes (NSEJ). Un panel reprsentatif de 133 cas - soit prs de la moiti d’entre eux - a t analys partir des donnes collectes dans le cadre d’entretiens tlphoniques. Elle a t mene en partenariat avec l’association Opale, qui a mis disposition son outil de travail dvelopp sur FileMakerPro, dj utilis pour tudier le mme sujet dans la Communaut urbaine de Nantes ainsi que dans cinq rseaux de musiques actuelles (FNEIJMA, AFIJMA, Fdration des scnes de jazz, Rseau Chanon, Fdurok).

Cette tude se fonde donc en grande partie sur les rsultats de cette enqute et permet, non seulement d’apprcier les perspectives de prennisation des emplois jeunes, mais aussi corrlativement de confirmer la spcificit socio-conomique des secteurs des arts de la rue et des arts du cirque. Elle est enfin enrichie de plusieurs tmoignages qui ont fait l’objet d’entretiens approfondis et qui ont permis de dfinir des pistes pour la prennisation.

Mis à jour le mercredi 26 mai 2010