Casa musicale - Perpignan (66)


Nom : LA CASA MUSICALE
Statut juridique : Association
Commune et/ou groupement de communes : la Ville de Perpignan est membre de la Communauté d’Agglomération Perpignan-Méditerranée
Membres : 17 communes composent la Communauté d’Agglomération Perpignan-Méditerranée
Région : LANGUEDOC ROUSSILLON
Département : Pyrénées Orientales
Adresse : L’Arsenal 1, rue Jean Vielledent
66000 Perpignan

Depuis 2003, la Casa musicale, située sur un ancien cloître actuellement en travaux, accueille des studios d’enregistrement, des ateliers d’expression... A terme, l’Arsenal, dont fait partie la Casa, sera un espace dédié aux cultures populaires qui regroupera la Casa Musicale et l’Institut Jean-Vigo, consacré au cinéma.

Word - 74.5 ko
Fiche projet NTA

Action culturelle :
- partenariats avec d’autres structures artistiques,
- accueil d’artistes en résidence et mise à disposition d’espaces de travail (création, répétition),
- stages, ateliers (de voix, rap, danse, guitare, percussions, et un atelier de création arts plastiques où se côtoient musiciens, acteurs, danseurs, sculpteurs, soudeurs... autour de projets collectifs).

Date de publication : Février 2006


PRATIQUES ARTISTIQUES ET CULTURELLES

-  Genèse du projet : En avril 1996, dans le cadre du programme des projets culturels de quartier, l’action de Guy Bertrand, professeur au conservatoire, qui travaille avec un groupe gitan, est identifiée comme un potentiel de développement. Michel Vallet, alors directeur du festival Ramdam à Blois, rejoint Perpignan pour mettre en œuvre la convention de développement culturel de trois ans que la Ville et la Drac ont décidé de signer. La Casa musicale est située sur un ancien cloître actuellement en travaux. L’ensemble des installations de l’établissement (studios d’enregistrement, ateliers d’expression...) fut achevé en 2003, une nouvelle tranche de travaux devra être achevée fin 2006. A terme, l’Arsenal dont fait partie la Casa, sera un espace dédié aux cultures populaires qui regroupera la Casa Musicale et l’Institut Jean-Vigo, consacré au cinéma.

-  Artistes présents sur le lieu : plus de 800 inscrits à l’association

-  Disciplines présentes : danse, musique

-  Action culturelle :

Partenariats avec d’autres structures artistiques (structures conventionnées ou non) : La Casa Musicale travaille en partenariat avec des structures artistiques au niveau local (Conservatoire) et au niveau national (l’ARA à Roubaix, le CRY dans les Yvelines, Trempolino à Nantes, ...) et fait partie du réseau Le Collectif qui réfléchit sur l’accompagnement des pratiques amateurs. En revanche la Casa n’entretient pas de partenariat avec des scènes nationales.

Partenariats avec les associations du quartier : Le cœur de l’activité de la Casa est le développement des pratiques artistiques amateurs et l’organisation d’un événement annuel, grande fête populaire mobilisant très largement les populations de la ville. La Casa organise aussi des rencontres-débats. La Casa est une Association Reconnue de Jeunesse et d’éducation Populaire.

Accueil d’artistes en résidence et critères de mise à disposition d’espaces de création : Avant tout lieu de travail, de création, de répétition, de mise en situation, la salle d’expression de la Casa Musicale est conçue pour s’adapter aux scénographies les plus diverses : spectacles, concerts, expositions, performances. La Casa propose des résidences de création et propose des résidences pédagogiques.

Stages, ateliers : la Casa propose des ateliers de voix, de rap, de danse, de guitare, et de percussion ainsi que des ateliers notamment un atelier de création arts plastiques où se côtoient musiciens, acteurs, danseurs, sculpteurs, soudeurs... autour de projets collectifs. La Casa Musicale met aussi en place, en partenariat avec la direction du développement social et de la jeunesse de la ville de Perpignan, des ateliers encadrés par ses formateurs dans différents quartiers de la ville.


CONTEXTE TERRITORIAL

-  Contexte démographique : La population du Languedoc Roussillon est de 2 295 648 habitants en 1999. Le taux de variation de croissance annuelle a fléchi légèrement par rapport à la période précédente (1982-1990) mais, c’est encore la région française qui gagne le plus d’habitants. La Communauté d’Agglomération Perpignan-Méditerranée comprend 175 000 habitants soit 44 % de la population des Pyrénées-Orientales pour 6 % de la surface du département. Depuis le début des années 80, la Ville de Perpignan perd des habitants au profit des communes périphériques. Le cœur historique de la ville abrite une population largement tributaire de systèmes d’allocation ; un important programme de réhabilitation urbaine y est prévu pour que ces quartiers retrouvent une vitalité économique, car ils sont confrontés à un fort recul démographique - moins 0,4 % par an pour le seul quartier Saint-Jacques, selon l’Insee - et à une forte augmentation du nombre des logements vacants.

-  Contexte géographique : Située au cœur même de l’arc méditerranéen, la région Languedoc- Roussillon vit une double dynamique d’intégration européenne et de coopération avec le bassin méditerranéen. Perpignan est la préfecture des Pyrénées Orientales et est considérée comme une ville-pont entre Barcelone et les villes du Languedoc Roussillon. Elle rassemble ainsi depuis des siècles des populations aux cultures différentes : catalans roussillonnais ou d’origine espagnole, gitans sédentarisés, retraités originaires de toute l’Europe, pieds noirs depuis 1962, population immigrée portugaise, maghrébine ou d’ailleurs. La Casa Musicale est installée aujourd’hui dans des locaux au cœur d’un site militaire abandonné par l’armée, l’Arsenal. Le site, qui abritait également un ancien couvent, est classé et a très vite été identifié comme un site possible d’investissement à long terme. Le lieu est implanté en périphérie du quartier Saint-Jacques, habité par d’importantes communautés gitane et maghrébine et réputé pendant de nombreuses années pour être « le secteur le plus dur » de la ville. Ce quartier est en mutation profonde et notamment en cours de requalification urbaine.

-  Rapport avec la ville-centre : La Casa musicale est située dans le centre historique de la ville de Perpignan.

- Situation du logement : Le taux de vacance des logements à Perpignan atteint 13,1 % : un chiffre qui classe la cité catalane au deuxième rang derrière Lille parmi les villes françaises de taille comparable. La vétusté de l’habitat dans les secteurs historiques, où les travaux sont coûteux à réaliser, et la non-réhabilitation de logements dans certains quartiers expliquent ce taux préoccupant de vacance. La rénovation du centre-ville et la réhabilitation des quartiers sont toutefois au cœur du projet urbain de la municipalité.

-  Contexte artistique : 1 CDN, 3 scènes nationales et 5 conventionnées, 300 compagnies dramatiques, une vingtaine de lieux de diffusion sont présents en Languedoc Rousillon. Un Centre régional d’art contemporain est implanté à Sète, une FRAC à Montpellier, une Ecole Supérieure des Beaux Arts à Perpignan, ainsi qu’un Musée d’arts moderne. Un CCN existe à Montpellier, et une scène de musique actuelle à Perpignan. En revanche il existe très peu de lieux pluridisciplinaires consacrés à l’accompagnement à la pratique amateur sur le territoire.


ACCOMPAGNEMENT DES POUVOIRS PUBLICS

-  Partenaires financiers : la Ville de Perpignan, le Conseil Régional, la DRAC Languedoc-Rousillon, l’AFAA, la Caisse des Dépôts et Consignations, le FASILD, la DDJS, la DIV, l’ANRU.

-  Compétence de l’agglomération en matière culturelle : En matière culturelle l’Agglomération a inscrit la gestion du conservatoire National de Région de musique, de danse et d’art dramatique "Perpignan Méditerranée".


SECURITE

Sur les 3500 m2 de bâtiments quelques mesures conservatoires ont été prises, mais l’essentiel des travaux sera terminé fin 2006, et la superficie du lieu va doubler. Il s’agit d’un ERP (établissement recevant du public).


POLITIQUE DE LA VILLE / ANRU

-  Contrat de ville : La Convention Cadre du contrat de ville de l’agglomération perpignanaise a été signée en juin 2000, la Convention territoriale d’ORU en mars 2002. Le quartier St Jacques où est implantée la Casa Musicale est un quartier prioritaire ZUS du Contrat de Ville. Les travaux ont été partiellement financés sur les fonds de l’ANRU (Agence Nationale de renouvellement Urbain)

-  Opérations de renouvellement urbain : Le lancement d’une OPAH (opération programmée d’amélioration de l’habitat), couplée à une opération de renouvellement urbain, dans le cadre d’une convention ville-Etat, signée en 2002, devrait permettre de mobiliser 45 millions d’euros sur cinq ans.

Mis à jour le vendredi 5 octobre 2007