CFA RVI - COLLECTIF FRICHE AUTOG?R?E RVI - LYON (69)


Nom : CFA RVI (Collectif Friche Autogre RVI)
Statut juridique : association loi 1901
Commune et/ou groupement de communes : Communaut Urbaine du Grand Lyon
Membres : voir carte
Rgion : RHONE ALPES
Dpartement : Rhne
Adresse : Friche RVI, 82-84 avenue Lacassagne, 69003 LYON.

Renault Trucks, en juillet 2002, cesse ses activits et plusieurs collectifs squattent progressivement les 70 000 m2 de l’usine. Un an plus tard, en juillet 2003, les cinq collectifs majeurs se regroupent dans le CFA RVI (Collectif Friche Autogre RVI) dont les artistes occupent aujourd’hui 35 000 m2.

Friche RVI - Lyon

Action culturelle :
- partenariats avec d’autres structures artistiques,
- partenariats avec les associations du quartier,
- accueil d’artistes en rsidence,
- organisation de stages et d’ateliers.

Fiche projet aRtFactories



PRATIQUES ARTISTIQUES ET CULTURELLES

-  Gense du projet : Quelques mois aprs la cessation d’activit dfinitive de Renault Trucks sur le site, plusieurs collectifs ont occup progressivement par le squat les 70 000 m2 de l’usine. En juillet 2003, un an plus tard, les cinq collectifs majeurs se regroupent dans un collectif plus vaste, le CFA RVI (Collectif Friche Autogre RVI). De juillet octobre 2003, la moiti sud de l’usine est dmolie pour construire un centre d’enseignement technique. Il reste donc 35 000 m2 occups par les artistes.

-  Artistes prsents sur le lieu : 5 collectifs : Karybd, No Mad Production, Rservoir, Reso, Vaca Loca

-  Disciplines prsentes : Arts numriques, arts de la rue, danse, thtre, arts plastiques, musiques actuelles et traditionnelles, cration de dcors.

-  Action culturelle :

Partenariats avec d’autres structures artistiques (structures conventionnes ou non) : Chacun des collectifs qui composent la friche RVI a tiss des partenariats avec d’autres structures artistiques qui passent par la friche RVI. Du fait de la diversit des disciplines prsentes au sein de la friche, elle est trs en lien avec le milieu culturel local.

Partenariats avec les associations du quartier : Une association de quartier, la Friche Ide, s’est installe sur le site et travaille notamment transformer une partie du parking en jardin citoyen. Des repas de quartiers et des animations sont galement organiss par cette association sur le site de la Friche.

Accueil d’artistes en rsidence : de temps en temps.
Critres de mise disposition d’espaces de cration : ils dpendent non pas de critres esthtiques mais plutt de conditions techniques.
Stages, ateliers : organisation de stages et d’ateliers de faon trs ponctuelle en fonction des collectifs.


CONTEXTE TERRITORIAL

- Contexte dmographique : Deuxime rgion franaise par sa superficie et sa population, Rhne-Alpes avec 5,65 millions d’habitants en 1999 (deux fois moins que l’le-de-France), reprsente 1/10e de la population franaise, devanant de plus d’un million d’habitants Provence-Alpes-Cte d’Azur. Sa densit (128,9 hab./km2) est lgrement suprieure la moyenne nationale. Depuis 1990, sa population s’accrot de 0,6 % par an (moyenne nationale : 0,4 %), ce qui place Rhne-Alpes parmi les rgions franaises les plus dynamiques. Trs urbanis, le Rhne est le dpartement le plus dense de l’hexagone, comparable ceux de l’le-de-France (494 habitants au km2) et le plus peupl de Rhne-Alpes (1,6 million d’habitants). Les trois quarts des Rhnalpins sont regroups sur 10 % de l’espace rgional, autour des trois grandes agglomrations : L’agglomration lyonnaise qui regroupe le quart de la population (1,5 million d’habitants), est relaye par deux grandes villes, Grenoble et Saint-tienne, dont les agglomrations dpassent 300 000 habitants. de Lyon. Un Rhnaplin sur deux vit dans une grande agglomration (+ de 50 000 habitants).

- Rapport avec la ville-centre : La friche RVI est situe dans le 3me arrondissement, au cur de la ville centre.

- Contexte artistique : Les artistes qui n’en ont pas les moyens n’ont pas accs aux espaces de cration, ni aux ateliers. De plus il y a une forte pression foncire pour trouver des espaces de cration pour la danse. Quant la Communaut Urbaine, elle possde des espaces vacants de la ville de Lyon mais elle n’a pas la comptence culturelle pour s’engager sur ces projets.


MODE D’ OCCUPATION DU LIEU

En juillet 2004, une double convention d’occupation est signe entre le CFA RVI, la Ville de Lyon et la Communaut Urbaine de Lyon. Cette dernire, propritaire des lieux, n’a pas pris de prrogatives culturelles et ne peut donc traiter avec le CFA RVI. La Ville de Lyon a donc pass une convention avec la communaut d’agglomration, en mme temps qu’avec le CFA RVI. Cette convention est un bail d’occupation temporaire des lieux titre gratuit, renouvelable tacitement chaque anne pour une dure maximale de dix ans.


ACCOMPAGNEMENT DES POUVOIRS PUBLICS

- Partenaires financiers : en cours
- Comptence de l’agglomration en matire culturelle : Le Grand Lyon n’a pas pris de comptences culturelles.


FONCTIONNEMENT DU LIEU

- Organisation : Le CFA RVI a un rle purement technique, il rgit les questions d’apport des fluides (eau, lectricit), de sanitaires, de scurit, de maonnerie... ainsi que les relations avec les institutions et une partie des rsidences. Les cinq collectifs (Karybd, No Mad Production, Rservoir, Reso et La Vaca Loca) gardent une grande indpendance, seules les questions techniques tant abordes dans le cadre du CFA.

- Principes de gestion du lieu : Le CFA RVI fonctionne sur un systme collgial deux niveaux : les adhrents et les membres du Conseil d’administration. Le CA gre les missions qui sont dfinies au cours des Assembles Gnrales. Onze personnes se relayent pour mener bien ces missions : six membres du CA sont lus annuellement par l’ensemble des adhrents, les cinq autres membres du CA sont les reprsentants des cinq collectifs majeurs. Ces reprsentants peuvent tourner au cours de l’anne, leur nomination se fait la discrtion de leur collectif respectif.


SECURITE

- Rhabilitation ou dfrichage des lieux par les porteurs de projet : Bien que les travaux de mise aux normes avancent, une certaine prcarit demeure sur le site. Un autre problme rside dans la complexification des tches effectuer pour assurer la bonne gestion de la Friche et des travaux affrents. Le CFA ne compte aucun salari, et les membres du Conseil d’Administration ne sont pas indemniss non plus. La question du temps personnel et le manque de formation adapte reviennent galement rgulirement l’ordre du jour. L’apprentissage sur le tas » provoque par contre une grande diversification des comptences et accrot le potentiel d’action des frichards.

- Conformit aux normes de scurit en vigueur et accueil du public : la Ville de Lyon apporte une subvention de 130 000 euros au CFA RVI pour rgler les questions de mise aux normes des fluides, d’tude des charpentes et de construction d’un mur de 170 mtres de long pour sparer la Friche du centre de formation continu. De plus en plus sollicite pour des rsidences, des manifestations et des prsentations de nouvelles crations, la Friche RVI teste ses possibilits en matire d’accueil du public. Des manifestations prennent place sur le parking de 10 000 m², comme par exemple des Jam de Graff ou des concerts pour la Fte de la Musique par exemple. L’ouverture au public de salles l’intrieur des btiments est galement l’ordre du jour avec l’AADN, un festival annuel d’art numrique. La possibilit d’ouverture au public permettrait galement d’envisager un dbut d’conomie ncessaire au fonctionnement du lieu.

Mis à jour le lundi 8 octobre 2007