Banlieues d’Europe - Réseau culturel européen, pour le développement des pratiques artistiques et culturelles innovantes et participatives

Banlieues d’Europe
271, rue Vendôme
69003 Lyon - France
Tel. +33 4 72 60 97 80 / Fax +33 4 78 9 5 28 15
Contact
Site : Banlieues d’Europe

|image_reduire{300,0}

Banlieues d'Europe - Réseau culturel européen, pour le développement des pratiques artistiques et culturelles innovantes et participatives

Historique

Le réseau Banlieues d’Europe existe depuis 1992. Il rassemble des responsables associatifs, des villes, des experts et chercheurs, des opérateurs culturels et des artistes, sensibilisés aux questions de l’intervention artistique dans les quartiers défavorisés et en direction des habitants généralement exclus.

L’art y est entendu non comme un "supplément d’âme", mais comme le moteur essentiel d’un échange, d’une réflexion commune, d’une ouverture artistique partagée avec la population.

Actions d’un réseau européen

L’action de l’association s’inscrit depuis son origine dans un véritable partenariat de travail à l’échelle de l’Europe avec 35 partenaires dans 20 pays, le réseau vise à diffuser mieux et à participer de l’élaboration concrète de l’idée européenne.

Caractérisé par des actions menées plus particulièrement avec les populations défavorisées, le réseau donne l’occasion de développer des échanges entre européens, de réfléchir à la place des cultures émergentes dans la société et de contribuer ainsi à la mise en place de la citoyenneté européenne.

Notre propos est de faire avancer au niveau européen une réflexion partagée entre chercheurs, élus et acteurs artistiques et culturels sur les espaces de tension et d’innovation que sont aujourd’hui plus que jamais les périphéries des villes.

Missions

Par son aspect "lieu ressources", le réseau met en relation des artistes, répond à des propositions d’échanges à l’échelon européen, participe de l’évaluation des projets et de l’expertise des questions de la démocratisation de la culture et reste ouvert aux diverses demandes en provenance d’artistes, d’associations, de collectivités à l’échelle internationale.

Par l’organisation de rencontres internationales (Bruxelles en 1996, Strasbourg en 1997 et 1998, Valencia en 1998, Lille et Roubaix en 1999, Strasbourg en 2000, Glasgow en 2000), dont l’objectif est la comparaison des projets et la valorisation des pratiques référentes au niveau européen.

Par la publication d’actes et d’ouvrages sur les questions de la démocratisation culturelle.

Mis à jour le vendredi 17 juin 2011