ABI/ABO - Lyon

Depuis 2005, le collectif ABI/ABO regroupe des artistes, plasticiens, potes, musiciens, auteurs, compositeurs, artistes sonores, metteurs en scne, comdiens, performers, dans une perspective de travail interdisciplinaire. Ce travail implique un dialogue entre les arts et la socit civile - secteur associatif, habitants, chercheurs, lus, acteurs culturels... Ce dialogue est nourri par la diversit des acteurs qu’il implique.
La volont du collectif est de favoriser les nouvelles critures, les pratiques exprimentales et performatives, en prises avec le territoire, le public et en phase avec les mutations de la culture contemporaine.


Identification Fonctionnement Démarche Organisation
IDENTIFICATION – LOCALISATION - CONTACT
  • Nom du lieu et/ou de la démarcheNom du Lieu, de l'espace, du projet et/ou de la démarcheABI/ABO
  • ContinentEurope
  • PaysFrance
  • Région administrativeAURA
  • Ville / CommuneLYON
  • Adresse28 rue Lamartine
  • Code postal69003
  • Telephone0951028448
  • Courriel generalabi.abo@free.fr
  • Site Internetabi.abo.free.fr
  • Responsable(s)Merci de nous indiquer le contact du ou des responsables généraux (artistique & administratif) : Nom(s) Prénom(s) - Fonction(s)Pierre Gonzales iz neR, pote & Jules Desgoutte, musicien : coordination artistique.
Date de création: 5 février 2016
Date de modification: 5 février 2016
FONCTIONNEMENT
  • Nom de la structure juridiqueABI/ABO
  • Statut juridique(ONG, association, SCOP type SARL ou SA, SARL…)association
  • Date de création de la structure juridique18/06/2015
  • Modalité d’occupation squat, prêt, location, achat…Mise à disposition à titre gratuit
  • Equipe – OrganigrammeNom(s) + Prénom(s) + Fonction(s) - Selon la présentation habituelle dans votre structure (artistique, administrative, communication, technique…) BLANC Maxime, prsident
    BREROT Batrice, secrtaire
    MALATRAY Gilles, communication
  • Modalité d'organisation – GouvernancePar qui et comment sont prises les décisions structurelles, quels sont les dispositifs de coordination et de décision collective ?Structure associative classique, mais fonctionnement de type coopratif autour des projets.
  • Modalité & dispositif d'évaluation du projetDispositifs élémentaires d'évaluation des actions & dispositifs d'évaluation globale de la démarcheChaque porteur de projet responsable rend compte au Conseil d'Administration et aux autres porteurs de projets du suivi administratif et artistique de son projet. Chaque projet est l'objet d'un bilan moral et financier.
DEMARCHE – IDENTITE
  • Enoncé du projetEnoncer en quelques lignes les objectifs prioritaires actuels qui font l'identité et la singularité du projet. Attention, cette partie est utilisée telle quelle comme sous titre de la fiche.Depuis 2005, le collectif ABI/ABO regroupe des artistes, plasticiens, potes, musiciens, auteurs, compositeurs, artistes sonores, metteurs en scne, comdiens, performers, dans une perspective de travail interdisciplinaire. Ce travail implique un dialogue entre les arts et la socit civile - secteur associatif, habitants, chercheurs, lus, acteurs culturels... Ce dialogue est nourri par la diversit des acteurs qu'il implique.
    La volont du collectif est de favoriser les nouvelles critures, les pratiques exprimentales et performatives, en prises avec le territoire, le public et en phase avec les mutations de la culture contemporaine.

    La question de l'criture s'est dplace, est sortie du livre. Saisir le contemporain, c'est saisir les modes d'êtres nouveaux de l'criture, telle qu'elle se dplace entre les supports.
    Le collectif ABI/ABO vise à saisir le contemporain dans les enjeux d'critures, tel qu'ils sont à l'oeuvre
    dans le rapport au corps – enjeux performatifs ;
    au travers de nouveaux protocoles – criture numrique ;
    se dplaçant entre les supports – intermdialits
    reconfigurant les espaces et les usages – nouvelles territorialits.

    Or, à cette logique potique de la propagation du texte entre les disciplines rpond celle plus politique de la propagation des corps entre les cultures, qu'articule la notion de passage. Passage à la frontire, dialogique – logique du dialogue, logique de ce qui se tient entre : voilà les modes d'être propres aux htrotopies. Voilà ce qui fonde à la fois une politique et une esthtique pour notre collectif.
  • Genèse & Histoire du projetFaire apparaître les dates & moments clé2005 : Naissance du collectif à la friche RVI, autour de la rencontre entre Pierre Gonzales et Jules Desgoutte.
    2005 : lancement du programme Heterotopia#01, qui travaille la notion d'htrotopie du point de vue des friches et de la rencontre Art/Territoire.
    2007 : lancement du programme "Land Art" qui deviendra "Chemins de Traverse", dmarche de cration partage entre itinrance, critures de territoire, approches sensibles, paysage & cologie urbaine.
    2008 : Lancement de Sensotopia, dmarche de cration partage avec un public en situation de handicap dans le champs des arts numriques et de la musique lectronique.
    2010 : Fermeture de la Friche RVI et dmnagement à la Friche Lamartine
    2015 : lancement de Htrotopia#02, autour des enjeux des nouvelles critures : intermdialits, performances, multi-supports, nouvelles territorialits...
    2017 : Nouveau dmnagement en perspective.
  • Activités – Pratiques culturelles & sociales – Disciplines artistiquesDomaines privilégiés d’activité – Disciplines artistiques majeures - Principales Pratiques culturelles & sociales Disciplines artistiques :
    Posie, Musique, Arts Sonores, Arts Visuels, Arts Numriques, Thâtre.

    Pratiques culturelles et sociales :
    Cration, Cration Partage, Recherche, Rsidence d'Atelier, Rsidence de Territoire, Interventions Dans l'Espace Public, Production, Exposition, Edition.
  • Action(s) culturelle(s) de territoire – Co-production(s) avec les populationsNom de l'action + date + énoncé rapide. Pour plus de développement, une fiche spécifique pour chaque action significative peut être établie. Merci de se référer à la partie "Proposer une action".Chemins de Traverse - programme en cours depuis 2009. Dmarche de cration partage entre rsidence de territoire, ateliers de cration et interventions dans l'espace public, sur l'agglomration lyonnaise, mene auprs de publics issus des quartiers populaires, autour des rapports entre marche et dmarche de cration, de questions d'criture du territoire. Au moyen de promenades sensibles, de micro-interventions, de cartographies subjectives, de travaux d'critures, de performances, nous construisons un work in progress collaboratif, une exprience dont les rsultats se donnent à voir dans le cours même du processus, au travers d'occupations de l'espace public, d'expositions, d'critures, de performances, d'installations...

    Le PtyX - issu du programme Sensotopia de recherche Art Numrique & Handicap, le PtyX est un dispositif interactif permettant de jouer des sons lectroniques à plusieurs via une interface tangible qui prend la forme d'une table sur laquelle sont disposs des polydres rguliers dont le dplacement affecte tant la nature que la position des sons dans l'espace. Il a t dvelopp de manire collaborative avec des personnes en situation de handicap, et est entirement dans le domaine du libre, de la couche logicielle à la couche matrielle. Il est aujourd'hui implant à la maison des pilepsies, et est l'objet d'un travail de recherche de type "living lab" en vu d'un dploiement en direction d'autres tablissements mdico-sociaux et hospitaliers, dans le cadre d'un programme de dveloppement d'approches alternatives en matire d'ducation et de soin pour les personnes pileptiques.
  • Artistes(s) &/ou équipe(s) associé(s)Nom + Descriptif rapide + contact (mail + lien Internet). Pour les associé(s), merci de nous indiquer les modalités.Pierre Gonzales iz neR, pote et plasticien
    Jules Desgoutte, musicien et chercheur
    Gilles Malatray, artiste sonore
    Jrôme Dupr Latour, plasticien et graphiste
    Carole Hurtado, auteur dramatique, chanteuse et comdienne
    Batrice Brrot, pote
  • Principal(aux) Partenaire(s) direct(s) public(s) & privé(s)Nom + Descriptif rapide + contact (mail + lien Internet). Merci de hiérarchiser par ordre d'importance.Partenaires Financeurs :
    DRAC, Rgion, SEGAPAL,Ville de Lyon, Fondation pour l'Universit de Lyon

    Partenaires de production :
    Friche Lamartine, http://friche-lamartine.org/
    Pulp Kollektif,
    Spotnik (Cologne, Allemagne) https://thegravitylove.wordpress.com/
    Ilimitrof, http://www.ilimitrofcpg.net/
    Colonie Bakakai, compagnie de thâtre musical
    RYBN, collectif art numrique, http://www.rybn.org/
  • Membre du réseau Artfactories/Autre(s)pARTs
  • Nous nous reconnaissons dans les valeurs défendues par la Coordination Nationale des lieux intermédiaires et indépendants
ORGANISATION & AMENAGEMENT SPATIAL
  • Organisation spatiale actuelleDescriptif de l'infrastructure, des espaces disponibles (superficie, usage, etc.) Bureau, ateliers et espaces de rptitions mutualiss au sein de la friche Lamartine, à Lyon
  • Ancien usageBonnetterie
  • Année de fondation du bâti d’origine1950
  • Année d'implantation de l'activité culturelle2010
  • Reconfiguration – Requalification architecturale & fonctionnelleDescriptif des transformations (récuparation / réhabilitation / restructuration)depuis l'arrivée dans le lieu, passées / en cours / à venir (dater)2010-2012 : travaux d'amnagements collectifs - cration de plateaux spectacke vivants (3), de studios de rptitions insonoriss, d'ateliers de plasticiens...
  • Mise aux normes de sécurité – Accueil du publicMise au norme rpondant au code du travail, pas d'ERP.
  • Milieu d'implantationMerci de nous préciser le milieu d'implantation du lieuQuartier rsidentiel de Montchat.
  • Contexte Socio-géographique – Démograhique & territorialeEst lyonnais, quartier populaire à large majorit blanche - anciens ouvriers lyonnais nouveaux propritaires.