projets art & société


MARI-MIRA / PARIS



FESTIVAL BANDITS-MAGES - ARTS MULTIMÉDIA - BOURGES

Contacts : Bandits-Mages Friche l'Antre-Peaux 24, route de la Chapelle 18000 BOURGES tél : +33 (0)2 48 50 42 47 fax : +33 (0)2 48 50 21 15 www.bandits-mages.com bandits-mages@wanadoo.fr


FAVÉLITÉ/STATION RER LUXEMBOURG, PARIS

Du 23 septembre au 31 décembre 2005, dans le cadre de l'Année du Brésil en France, les architectes brésiliens Laura Taves, Pedro Evora et Pedro Rivera, en collaboration avec l'ONG Enda Brésil, et avec le soutien du comité des mécènes français de et de la RATP, ont transformé la station Luxembourg à partir d'un assemblage de photograpies grandeur nature d'une favela et de ses habitants. Le projet Favelité prétend fournir aux citoyens d'autres grandes métropoles du monde, un accès privilégié à la réalité des favelas, rompant avec cette constante association de celles-ci à la désintégration sociale. L'objectif est de montrer que la favela est un endroit où il est possible de vivre, un endroit où la culture et la structure sociale sont continuellement réinventées. Voir le site : www.favelite.com


LE KOLATIER, BOURSE AUX SPECTACLES D'AFRIQUE CENTRALE - CAMEROUN

Contacts : Tél. : 993 24 89 / 954 17 59 / 981 44 86 E-mail : lekolatier@yahoo.fr


CARNAVAL DES ENFANTS DE TOURNEFEUILLE



TEATRO KISMET OPERA - BARI - ITALIE

Projets de recherche création artistique expérience sociale continuité et innovation Contacts : Teatro Kismet OperA strada San Giorgio martire 22/f 70123 Bari tel. +39. 80.579.76.67 fax.+39. 80.574.92.28 info@teatrokismet.it www.teatrokismet.it


ATELIERS NOUVEAUX MÉDIAS - EMMETROP- BOURGES

ATTENTION : l'ECM de bourges a cessé les activités décrites ci-dessous et n'est plus labellisé ECM depuis janvier 2004. Vous pouvez néanmoins contacter l'ancien responsable de l'ECM à l'adresse indiquée au bas de la page. Les ateliers mis en place par l'E.C.M. Emmetrop/Bandits-Mages sur la saison 2001-2002 à Bourges, s'axent autour de la double orientation artistique des associations coproductrices, à savoir : La sensibilisation des publics à l'art contemporain et la promotion des nouveaux médias. Ces orientations conjugués à la mission primordiale des E.C.M., la lutte contre l'illettrisme numérique et multimédia ont fait naître un projet pédagogique original, basé sur la rencontre de personnes autour de projets artistiques ouverts et innovants autour des nouveaux médias.


LOGIQUE HIP-HOP 2002 - FRICHE LA BELLE DE MAI - FRANCE.

Comme toutes les autres musiques, le hip-hop n'échappe pas à la radicalisation du marché. Tout est fait pour être consommé le plus vite et le plus passivement possible. Tout est fabriqué "ailleurs". Le fan de hip-hop n'est pas ici pour en faire, mais pour en acheter. On nous parle de "globalisation", mais on ne nous présente qu'une toute petite facette du hip-hop, celle qui rapporte. On ne sait rien de ce qui se passe au Brésil, en Afrique, dans le reste de l'Europe, au Canada, en Australie, territoires où il s'en passe pourtant autant qu'ici ou aux USA. Cette situation apparement inévitable est en complète contradiction avec l'idée qu'il existe un hip-hop régional fort, inventif, capable de créer ses propres structures, de maîtriser son destin. Comme ailleurs (et peut-être même plus qu'ailleurs), le potentiel est caché, à peine visible. Il manque d'occasions de se faire remarquer. La diffusion actuelle du hip-hop sur cette région est bien en-dessous de ce qu'il mérite, et ne peut servir de "moteur" pour le mouvement. Manque de salles, ou manque d'équipes ? Ou manque d'idées ? Logique Hip-Hop 2002 tente d'être une modeste plate-forme pour l'expression de ce potentiel. Il sera donc un double festival-atelier, avec une session en mai (plutôt musique), une autre en novembre (plutôt danse, mode, scratch). LHH n'est pas seulement une vitrine du travail mené à l'année dans les ateliers ou les studios de répétitions, à Marseille ou en région, c'est aussi un moment exigent de travail en commun. Les groupes choisis, qu'ils soient "formateurs" ou "formés", sont sélectionnés le plus rigoureusement possible. Pas de place pour réduire le travail à de l'animation, ou à de la frime. Ici, à l'AMI, on prend au sérieux les musiques actuelles en général, le hip-hop en particulier. On y passe du temps. C'est la seule voie vers la reconnaissance et la liberté. FERDINAND RICHARD Directeur de l¹A.M.I.


FESTIVAL "LES PETITS" GARE AU THÉÂTRE

Petit, Petit, Petit Rencontres de Théâtre au mètre carré Une règle, un jeu, un même espace, un même temps Lieu : Gare au Théâtre / Vitry-sur-Seine / France Discipline : Théâtre


FESTIVAL "NOUS N'IRONS PAS À AVIGNON" GARE AU THÉÂTRE

Lieu : Gare au Théâtre / Vitry-sur-Seine / France Discipline : Théâtre / Danse Date : juillet / août

Pages 1 | 2