Brèves  rss

Les friches, vernis sur la rouille ?

Les friches, vernis sur la rouille ?

Il n’y aura sans doute bientôt plus de terrains vagues dans les grandes villes, et pas davantage de lieux désaffectés, refuges des enfants, des errants sans toit, des artistes à la recherche d’un local même ouvert à tous les vents : l’« urbanisme transitoire » se charge de les transformer en sites consacrés à la culture et à l’économie sociale et solidaire. Une entreprise plus ambiguë qu’il n’y paraît.

Article de Antoine Calvino, paru dans le Monde Diplomatique d’avril 2018.


mardi 17 avril 2018